Près de Rouen, des tuiles photovoltaïques sur le toit d'une église

Par A.D.

10h13 - 05 octobre 2017

L'église de Malaunay s'équipe de 135 m² de tuiles photovoltaïques, la première étape d'un plan ambitieux voulu par le maire Guillaume Coutey (à droite). - Aurélien Delavaud

Très impliquée dans la croissance verte et le développement des énergies renouvelables, la commune de Malaunay passe un nouveau cap en installant de grands parcs photovoltaïques sur ses bâtiments municipaux. Avec une première symbolique, ce mercredi 4 octobre 2017, sur l'église du village.

Il n'y a pas que sur du neuf que l'on peut installer des nouvelles technologies. La commune de Malaunay (Seine-Maritime), près de Rouen, l'a bien compris. Depuis le mercredi 4 octobre 2017, la toiture de l'église, visible de loin lorsque l'on entre dans la ville, arbore 135 m² de tuiles photovoltaïques. Une première sur le territoire de la Métropole, mais pas à l'échelle de la Normandie. En 2015, le village de Bures dans l'Orne avait déjà eu l'idée.

Mais ce qui fait l'originalité du projet de Malaunay, c'est le principe d'autoconsommation collective. "Grâce à la production électrique de ces panneaux, l'église sera autonome sur le plan énergétique, explique le maire, Guillaume Coutey. Mais en plus, les panneaux pourront alimenter d'autres bâtiments publics à proximité, comme les toilettes publiques que nous allons installer dans le parc en face."

Montrer l'exemple aux habitants

L'investissement de 50 000 € pour l'église est conséquent, mais il doit permettre de faire des économies sur le long terme et de revendre le surplus d'énergie produite. "Le surplus sera revendu à Enercoop Normandie, donc ça va permettre de réduire la facture mais aussi de rentrer de l'argent", argumente le maire, même si cet éventuel surplus et ce qu'il pourrait rapporter n'a pas encore été estimé.

Surtout, cette pose de panneaux n'est que la première étape d'un plan beaucoup plus vaste. D'ici à l'été 2018, d'autres centrales solaires seront installées sur des écoles ou des ateliers municipaux pour un montant d'un peu plus de 500 000 €, les éclairages municipaux vont être changés pour des LED, les véhicules de la commune rouleront majoritairement au gaz naturel ou à l'électricité... Un gros investissement pour une commune de 6 000 habitants, mais Guillaume Coutey espère ainsi montrer l'exemple et entraîner ses administrés dans l'utilisation d'énergies propres.