Seine-Maritime : incendie au terminal Rubis du Grand-Quevilly

Par P.D

07h40 - 04 octobre 2017

D'importants moyens ont été déployés par l'entreprise et les pompiers pour prévenir tout risque sur le site industriel sensible. - Davy Delmotte

Un incendie s'est déclaré dans un bac du terminal Rubis du Grand-Quevilly (Seine-Maritime), mardi 3 octobre 2017 en fin d'après-midi. D'importants moyens ont été déployés par l'exploitant et par les pompiers pour éviter toute catastrophe sur ce site sensible.

L'incendie s'est déclaré peu après 16h, mardi 3 octobre 2017, au dépôt aval du terminal Rubis du Grand-Quevilly. Il est parti d'un écran flottant à l'intérieur d'un bac de 6 200 m3. Fort heureusement, ce bac, qui sert à stocker des hydrocarbures, était vide et dégazé au moment des faits. L'entreprise déclenche son plan d'opération interne Étant donné la dangerosité du site, l'entreprise mobilise immédiatement ses équipes internes et met en place deux moyens mousse pour commencer à lutter contre les flammes, en attendant le renfort des sapeurs-pompiers. Une cinquantaine d'hommes et vingt engins arrivent bientôt sur place. La priorité a été d'éviter la propagation des flammes aux bacs voisins. Les soldats du feu ont mis en place des canons, l'entreprise des couronnes sur les bacs adjacents. Le sinistre a finalement pu être maîtrisé sans encombre et sans qu'il n'y ait de blessé. Tout était éteint vers 18h. Fin d'intervention à Rubis Terminal #grandquevilly ??Déviations levées. — PréfèteSeineMaritime (@prefet76) October 3, 2017 Les pompiers ont procédé a des opérations de ventilations et de reconnaissance pour prévenir tout autre risque. Le chargement des camions-citernes a été interrompu. Il doit reprendre normalement, mercredi 4 octobre 2017 dans la matinée. A LIRE AUSSI.Le terminal pétrolier de Grand-Quevilly bloqué par les chauffeursIncident chimique près de Rouen : des élèves confinés et du personnel évacuéPrès de Rouen, la police lève le blocage du terminal Rubis