Le Caen Floorball fait sa rentrée!

10h00 - 30 septembre 2017

L'équipe première du Caen Floorball rencontrera Rouen pour sa première journée à domicile, à Fontaine-Étoupefour. - Christian La Carbona

L'heure de la reprise a sonné pour le Caen Floorball. Ce samedi 30 septembre, l'équipe junior disputera un tournoi amical tandis que l'équipe Élite qui évolue en N1 jouera face à Rouen à l'occasion de son 1er match officiel.

Le principe du floorball est simple : dans un gymnase, deux équipes de 5 joueurs et un gardien s'affrontent pendant trois tiers-temps de vingt minutes. Cousin germain du hockey, où les joueurs de floorball passent souvent d'une discipline à l'autre, la distinction se tient simplement dans le fait de pratiquer sans patins "Le patinage est très difficile à obtenir en hockey/glace. Le floorball permet à tout le monde de découvrir le sport même tardivement. Il suffit de savoir courir pour prendre du plaisir" explique Vincent Grieu, joueur et secrétaire du club de Caen. "Les joueurs sont un peu moins lourds et moins puissants qu'au hockey mais les qualités d'endurance et de vitesse restent identiques, d'autant plus au haut niveau".

Une pratique très accessible

Au-delà de tout aspect physique, le Caen Floorball retient particulièrement la dimension pratique et accessible de la discipline "Contrairement au hockey, on n'a pas de protection à acheter. Le seul matériel c'est la crosse, mais le club peut en prêter", précise Vincent Grieu, à l'initiative de la création du club de Caen. Créé en 2008, le Caen Floorball compte aujourd'hui une cinquantaine de licenciés répartis sur trois catégories : Juniors (moins de 16 ans), D3 (régional) et N1 (national). Avec quelques femmes pratiquant en mixité en D3, le club a une réelle volonté de créer une équipe exclusivement féminine "Le plus difficile c'est de lancer une équipe. Une fois que c'est fait, il y a une super ambiance. Généralement, quand il y a un noyau dur, elles arrivent à recruter d'année en année. Elles jouent souvent plus collectif, c'est un plaisir à regarder", poursuit-il.

Entre découverte, plaisir et haut niveau

S'affichant comme étant un club très familial, le Caen Floorball a pour objectif premier "développer le sport et le faire découvrir à un maximum de monde", explique le capitaine de l'équipe fanion. "On veut avoir le même niveau d'importance pour toutes nos équipes, quelque soit le niveau auquel on évolue. Avant tout objectif sportif, on veut absolument augmenter le nombre de licenciés et la notoriété du club". Ce qui n'empêche pas pour autant le club de Caen de disposer d'une équipe qui évolue dans l'élite du floorball français. Et pour cause, l'équipe première de N1 rencontrera Rouen, à l'occasion de son premier match officiel ce samedi 30 septembre (17h) également promu de D2. Un premier derby normand qui s'annonce excitant. "C'est la première fois que l'on rencontrera Rouen à domicile en N1, ça va être sympa", conclut Vincent Grieu.