Rugby féminin. L'Ovalie Caennaise à hâte d'en découdre

09h00 - 23 septembre 2017

Les joueuses de l'Ovalie Caennaises sont prêtes à attaquer l'Armelle Auclair, où elles auront forcément le statut de favori... - Léa Quinio

Après une défaite face à Bobigny (5-57), formation de Top 8, l'Ovalie Caennaise (Calvados) aura à coeur de briller en terre parisienne face à Rueil ce dimanche 24 septembre 2017, pour lancer sa saison en Élite 2 Armelle Auclair.

L'Ovalie Caennaise (Calvados) disputait son unique match amical face à Bobigny pour clôturer une période d'intersaison relativement mouvementée. Les joueuses de Jean-François Mouton et Gilles Rabier ont logiquement souffert face à des parisiennes un cran au-dessus (5-57). "On a eu du mal à s'entendre en défense. Les coachs ont profité de ce match de travail pour faire des rotations et voir où on était les jeunes cadettes qui ont rejoint le groupe", explique Alicia Tetrel. Si le score n'était qu'un détail le week-end dernier, il en sera tout autre ce dimanche 24 septembre face à Rueil Malmaison.

"On sera attendu"

"Il faut tout faire pour revenir avec les 5 points dès le départ et avoir un match référence sur lequel s'appuyer pour le reste du championnat", souligne Jean-François Mouton, l'entraîneur. Désireux de cultiver la gagne dès le départ, le technicien caennais est bien conscient que chaque équipe adverse aura le challenge de les battre "On sera forcément attendu. Toutes les équipes voudront battre l'Ovalie Caennaise qui descend de Top 8. À nous de faire le nécessaire". Bientôt lancées dans l'inconnu, puisqu'elles ont mis fin à un cycle de 20 ans dans l'Élite, les caennaises semblent "vouloir démarrer le championnat tambour battant", à en écouter le coach.