Rugby Féminin. Le carnet de voyage de l'Ovalie Caennaise

17h00 - 29 aout 2017

Les joueuses de l'Ovalie Caennaise ont remporté un tournoi international de rugby à dix en Irlande, où figuraient 23 équipes étrangères. Chapeau! - Léa Quinio

De retour en France, les joueuses de l'Ovalie Caennaise nous racontent leur périple de 10 jours en Irlande, où elles ont pu soutenir Julie Duval, une de leurs coéquipières sélectionnée en bleu.

Arrivées à Caen dans la nuit de dimanche à lundi (2h du matin), les joueuses de l'Ovalie Caennaise ont remis le pied à l'étrier ce lundi 28 août sur les terrains de la Grâce de Dieu après avoir passé dix jours en Irlande à l'occasion de la Coupe du Monde féminine de rugby. Dur retour à la réalité pour les 25 supportrices qui avaient fait le déplacement au pays du trèfle, mais une chose est sûre, elles reviennent avec des souvenirs plein la tête. Mayilis Clauzier, licenciée à l'Ovalie Caennaise depuis deux ans et organisatrice du projet nous raconte leur voyage de A à Z.

8 mois de préparation

Elles y pensaient depuis Janvier. Première étape : acheter les billets pour les matchs de la Coupe du Monde. "C'était tout tracé. Julie est partie de l'autre côté de la Manche, en Irlande, dans une terre de rugby. Elle n'a pas été prise à la dernière Coupe du Monde et cette fois c'était bon donc on voulait l'accompagner et l'encourager à fond, en partant en groupe", explique Mayilis Clauzier. Au départ de l'aéroport de Beauvais, elles sont arrivées à Dublin le 17 août au matin, jour du 1er match de poule du XV de France face au Japon, les caennaises avaient réservé une maison pouvant accueillir l'ensemble du groupe, dans le but de minimiser un maximum les coûts. 

[son1]

"Julie n'aurait pas imaginer autant de soutien"

Vêtues de bleu, blanc, rouge, avec un t-shirt à l'effigie de Julie Duval, les joueuses de l'Ovalie Caennaise ne sont pas passées inaperçues en terre irlandaise. Elles avaient également concocté un chant en l'honneur de leur coéquipière, qui disputait sa première coupe du monde sous le maillot bleu. "Julie était au courant que l'on venait mais je pense qu'elle ne s'est pas rendu compte directement de l'impact que ça allait avoir, car à Dublin c'était un petit stade et quand on est plus d'une vingtaine toutes ensemble à la supporter, c'est hyper motivant! Je ne pense pas qu'elle aurait imaginer cela", raconte Mayilis. Et pour l'anecdote, les caennaises avaient même des voitures de location aux couleurs de la France. Supportrices jusqu'au bout!

En pleine préparation physique

Au programme, visites, balades, photos, sans en oublier le sport. Étant l'une des conditions pour pouvoir partir en Irlande, il n'était pas question de stopper le temps d'un séjour la préparation physique. "Il fallait que la dernière semaine de préparation soit faite correctement. On avait ramené le matériel de musculation et on avait un terrain à disposition pour pouvoir faire les séances de course. On a rien lâché. D'autant plus qu'on avait des profs d'EPS dans notre groupe donc elles ont géré les entraînements", poursuit-elle.

Un trophée dans la valise

Et pour clôturer au mieux ce séjour, où elles ont pu suivre Julie Duval et les bleues jusqu'à la 3e place (31-23 face aux américaines), les joueuses de l'Ovalie Caennaise ont elles aussi eu droit à une "mini Coupe du Monde" la veille de la finale entre les Blacks et l'Angleterre. Dans un tournoi international de rugby à dix organisé à Belfast, où figuraient 23 équipes étrangères dont des anglaises, écossaises, américaines, irlandaises, les caennaises ont terminé sur la plus haute marche du podium. "On a remporté les trois premiers matchs de poule assez facilement, ce qui nous a emmené en Cup. La demi-finale était assez accrochée. On a réussi à jouer sur les extérieurs et mettre beaucoup de vitesse, ce qui nous a permis de prendre l'ascendant. Mais c'était serré! En finale, ce n'était pas du tout équilibrée. Les anglaises en face de nous n'était pas à notre niveau, on était clairement au dessus" conclut Mayilis Clauzier. Comme un air de revanche face à l'Angleterre...

De retour aux choses sérieuses, les joueuses de l'Ovalie Caennaise ont repris le chemin de l'entraînement pour attaquer cette nouvelle saison en Élite 2 Armelle Auclair. Elles lanceront les hostilités le 24 septembre prochain, en déplacement à Rueil.