Au tribunal de Rouen: une victime dans un état de "panique totale"

Le Tribunal correctionnel de Rouen (Seine-Maritime) rend ce jeudi 5 juillet 2018 son délibéré concernant un prévenu accusé de vol avec violences et de menaces de mort avec arme à l'encontre de sa conjointe.

Au tribunal de Rouen: une victime dans un état de "panique totale"

Violence et menace de mort sur sa conjointe

Par Patrick Joliff

La police est appelée par la victime au domicile du couple à Saint Etienne du Rouvray pour constater un différend qui l'a opposée à son mari. Elle dénonce les actes répétés à son encontre et, le 30 octobre 2017, c'est la fois de trop. Entendue par les policiers, elle dit avoir d'abord été bousculée et insultée, avant d'être tirée par les cheveux et de recevoir des coups au genou et au talon. Elle ajoute avoir été menacée de mort par son mari, alors armé d'un couteau.
Son mari, qui est ivre du matin au soir selon elle, est allé aux toilettes pour y vomir le jour des faits, lui permettant ainsi d'appeler à l'aide. Les policiers diront avoir découvert la victime dans un état de panique totale.

Il nie en bloc

L'homme est auditionné au commissariat. Le test de l'éthylomètre s'avère plus que positif. Pourtant l'accusé conteste l'intégralité des faits et accuse sa conjointe d'avoir initié la dispute. Il ajoute qu'elle s'est elle même blessée toute seule devant les hématomes et traces de coups relevés sur le corps, qu'un examen médical constate, lui octroyant deux jours d'incapacité temporaire de travail. Elle refuse la confrontation qu'on lui propose avec le prévenu. Au casier judiciaire du mari, une mention figure pour conduite en état d'ivresse.

Pour le Procureur de la République, "le prévenu ne sait pas se remettre en question". Sa défense regrette que "les faits soient anormalement exagérés par la victime". A l'issue de ses délibérations, le Tribunal le reconnait coupable des faits reprochés et le condamne à trois mois de prison avec sursis.  

TOP ACTU

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES