Les terrasses du jeudi : nouvelle édition !

L'évènement organisé par le Kalif et la municipalité fait de chaque jeudi de juillet un rendez-vous musical à Rouen (Seine-Maritime).

Les terrasses du jeudi : nouvelle édition !

Le duo normand Strange o clock fait résonner blues et musiques africaines.

Par Elodie Laval

Créées en 2001, Les Terrasses du jeudi visent à insuffler un certain dynamisme à la ville en période estivale et permettent aussi de découvrir des talents locaux. Elles sont, depuis 2013, organisées par l'école de musique Le Kalif. Gildas Clet en charge de la programmation nous parle de ses choix pour cette nouvelle édition :

Combien de groupes seront présents cette année aux Terrasses du jeudi ?

"Nous recevons une trentaine de groupes en favorisant le régionalisme : plus de la moitié des artistes sont originaires de Normandie. Une fois encore, la mairie nous laisse totale carte blanche pour définir la programmation, elle fait confiance au Kalif pour dénicher des groupes de qualités. Le Kalif bénéficie en effet désormais d'une belle notoriété en tant qu'école de musique, local de répétition et organisateur de concert. Nous avons souhaité établir pour cet évènement une programmation très éclectique. Chaque soir, six à neuf groupes jouent sur scène. Les spectateurs peuvent déambuler d'une scène à l'autre et se laisser guider par leur curiosité et découvrir ainsi des groupes et des styles nouveaux ou choisir d'assister à un concert en particulier en fonction de leurs affinités musicales."

Qui sont les artistes de cette nouvelle édition ?

"Il n'y a pas de grandes têtes d'affiche mais des artistes confirmés au niveau national ou même international pour certains et qui participent régulièrement à des festivals comme Lolomis qu'on a pu voir aux Eurockéennes ou La chiva Gantiva. Nous recevons des groupes étrangers comme The experimental Tropic Blues Band qui nous vient de Belgique ou Joey le soldat, un Burkinabé mais aussi l'Allemand Günther dans le cadre de nos échanges avec la ville jumelle Hanovre. Cette année, nous nous réjouissons aussi de la venue d'artistes originaux comme le loufoque Impossible le 12 juillet dans le registre pop électro ou encore Tshegue, de l'électro-beat qui cartonne actuellement, un style très dansant, mais aussi Gaëdic Chambrier à la guitare qui adapte pour nous son disque pour un live !"

Quels sont les chiffres des Terrasses du jeudi ?

"Nous estimons la fréquentation en 2017 entre 35 000 et 40 000 personnes sur les quatre jeudis de juillet. 300 personnes sont impliquées pour la préparation de l'évènement : la ville, les services techniques, le service de sécurité mais aussi l'équipe du Kalif. Nous présentons 30 groupes cette année à raison de 6 à 9 concerts sur 5 scènes différentes par soir et nous investissons 12 lieux différents en centre-ville !"

Où seront installées les scènes ?

"Chaque soir, nous faisons jouer les groupes sur cinq scènes simultanément disséminées en ville. Cette année, Les terrasses du jeudi investissent 12 lieux en tout dont certains nouveaux lieux comme la place des Carmes. Les concerts sont adaptés à ces espaces en fonction de leur capacité d'accueil et de l'ambiance musicales qu'ils suggèrent. La place de la Pucelle est dévolue au pop-rock, on y retrouvera par exemple Joad le 5 juillet, la place de la Calende se prête plus au folk rock, sur la place Saint-Marc on préférera des ambiances world et electro, du Rythm'n blues à l'espace du palais et des formules plus intimistes comme Adelys place des Carmes. En ville, nous avons la chance de pouvoir installer nos scènes sur de grandes places propices à ce genre de rendez-vous comme la place Saint-Marc ou la place des Emmurés où aura lieu le concert de clôture."

Pratique. Les jeudis 5, 12, 19 et 26 juillet en centre-ville de Rouen. Gratuit. terrassesdujeudi.fr

TOP SEINE-MARITIME

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES