Les pompiers professionnels de l'Orne mettent casque à terre

Le ras-le-bol des sapeurs-pompiers professionnels de l'Orne : ils ont symboliquement mis "casque à terre", vendredi 6 juillet 2018 à L'Aigle, Argentan, Flers et devant leur direction départementale à Alençon.

Les pompiers professionnels de l'Orne mettent casque à terre

Casque à terre pour les pompiers professionnels de l'Orne.

Par Eric Mas

Mouvement de mauvaise humeur des pompiers professionnels dans le département de l'Orne : en dix ans, le nombre d'interventions pour secourir des personnes, et notamment les personnes âgées, a doublé : de 7879 interventions de ce type en 2008, la projection est passée à 15 500 pour 2018.

Système à bout de souffle

Mais dans le même temps, le nombre de pompiers professionnels n'a pas augmenté : ils sont 89, là où ils estiment qu'il faudrait qu'ils soient 150 (pour 1300 pompiers volontaires). Du coup, ils sont à bout, n'en peuvent plus… Et ils réclament des moyens supplémentaires. D'où cette action symbolique, pour alerter les élus et la population.

Petite mobilisation, vendredi 6 juillet 2018, mais la plupart des pompiers professionnels étaient… En intervention ! Leur représentant départemental, Vincent Douvenoult :

0:00
0:00

Faute de temps, les pompiers professionnels de l'Orne n'assureront plus leurs tâches administratives, techniques, ni de formation, pour une durée indéterminée. En revanche, ils continueront d'assurer les secours. Ils réclament un rendez-vous à la préfète et au président du Service Départemental d'Incendie et de Secours.

TOP ACTU

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES