Orne : un mari violent en prison dans l'attente de son jugement

Il devait être jugé mercredi 4 juillet 2018 en comparution immédiate par le tribunal correctionnel d'Alençon (Orne) : cet homme de 35 ans né au Maroc, qui avait été violent avec sa femme, mais aussi avec les policiers, a demandé un délai pour préparer sa défense. Il est emprisonné jusqu'à son jugement le mardi 24 juillet 2018.

Orne : un mari violent en prison dans l'attente de son jugement

Le tribunal d'Alençon impose une peine de prison préventive, dans l'attente du jugement d'un mari violent.

Par Eric Mas

Une comparution immédiate en fin d'après-midi mercredi 4 juillet 2018, devant le tribunal correctionnel d'Alençon (Orne) : celle du mari qui a violenté sa compagne à Alençon lundi 2 juillet 2018. Bras tordu, gifles, cheveux tirés. En récidive, sur fond de divorce.

Rébellion

Mais ce père d'un enfant de 16 mois s'en est ensuite pris aux policiers sur qui il a craché, donné des coups de pied, a proféré des menaces de mort, s'est rebellé pour ne pas monter dans la voiture qui devait l'emmener au commissariat.

Accident

L'homme très énervé s'est ensuite rebellé dans cette voiture, il a enlevé sa ceinture de sécurité, agrippé le policier qui était sur le siège passager devant lui, ce qui a causé un accident de la route. Trois voitures ont été endommagées et au moins un policier a été blessé.

Malaise et prison

Le prévenu conteste les faits, dit avoir subi des insultes racistes. Il a demandé un délai pour préparer sa défense, comme la loi l'y autorise. Considérant la récidive, les nombreux faits de violence, l'accident, les risques de renouvellement d'une altercation et les troubles à l'ordre public, le tribunal a ordonné son incarcération jusqu'au procès qui finalement se tiendra le mardi 24 juillet 2018 au Palais de Justice d'Alençon. À l'annonce de son incarcération, le prévenu a fait un malaise dans l'enceinte du tribunal.

TOP ACTU

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES