Cannabis : une boutique de CBD ouvre à Caen

C'est l'une des premières boutiques de Normandie du CBD, un dérivé du cannabis : Sa-tea-va ouvre ses portes à Caen (Calvados) jeudi 5 juillet 2018.

Cannabis : une boutique de CBD ouvre à Caen

Maxime et Alexandre Brunet ouvrent, jeudi 5 juillet 2018, la première boutique de CBD de Normandie.

Par Marie-Charlotte Nouvellon

Ça en a le goût et l'odeur, mais cela n'en n'est pas vraiment : le CBD, l'un des composants du cannabis, sera en vente à Caen (Calvados) à partir du jeudi 5 juillet 2018, dans une toute nouvelle boutique baptisée Sa-tea-va. Un commerce tout à fait légal puisqu'il respecte la limitation à 0,2 % de THC, l'agent psychotrope du cannabis.

Liquide, cigarettes électroniques et gâteaux

Sous forme de liquide pour cigarette électronique, de fleurs pour infusion ou encore d'huile ou de baume, le CBD ou cannabidiol a le vent en poupe puisqu'une centaine de boutiques a déjà ouvert leurs portes en France ces dernières semaines pour le commercialiser.

    • À lire aussi. Deux magasins de CBD ouvrent au Havre
    • À lire aussi. "Cannabis légal" : une boutique de CBD ouvre à Rouen

"Vous n'avez donc pas les effets néfastes, assure Maxime Brunet, qui gère la boutique avec son frère Alexandre. Ce n'est pas du stupéfiant, vous n'êtes pas KO comme après avoir fumé du cannabis. D'ailleurs, ça ne se fume pas, on le dilue dans des boissons chaudes, en faire des gâteaux…", précise-t-il avant de mettre en avant les effets relaxants que possèdent, selon lui, ces produits.

Des effets qui restent à prouver

Pour Alexandre Baguet, chef du service addictologie au CHU de Rouen, le CBD a des effets (qui restent à prouver) sur l'anxiété, la douleur, voir le sommeil. Il y a, a priori, peu de dépendance au produit mais la médecine manque encore un peu de recul sur cet aspect les consommateurs étant encore peu nombreux.

Quoi qu'il en soit, Maxime Brunet s'attend à subir rapidement des contrôles de la part des autorités. Fin juin 2018, deux boutiques parisiennes, et plus récemment un magasin Chalon-sur-Saône ont été perquisitionnés et les gérants placés en garde à vue pour avoir dépassé le seuil autorisé des 0,2 % de THC.

TOP ACTU

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES