Disparition de Léo à Romilly-sur-Andelle : l'enquête se poursuit

Les gendarmes sont toujours à la recherche du petit Léo à Romilly-sur-Andelle (Eure), disparu depuis samedi 14 avril 2018. Aucune piste n'est écartée et les investigations se poursuivent.

Disparition de Léo à Romilly-sur-Andelle : l'enquête se poursuit

L'Andelle longe l'arrière de la maison familiale où a disparu le petit Léo.

Par Amaury Tremblay

Ça fait deux mois, jour pour jour, que le petit Léo, âgé de 3 ans, est porté disparu à Romilly-sur-Andelle (Eure). "Il n'y a pas eu d'avancée, le corps de l'enfant n'a toujours pas été retrouvé et les investigations se poursuivent", explique, jeudi 14 juin 2018, une source judiciaire. Jusqu'à aujourd'hui, les recherches menées dans l'Andelle, dans la Seine et aux alentours n'ont donc rien donné.

    • À lire aussi. Romilly-sur-Andelle : les recherches restent vaines pour retrouver Léo

"Toutes les pistes sont étudiées, que ce soit une chute dans l'eau, une trace sur un chemin ou même d'autres pistes, poursuit notre source judiciaire. On ne ferme aucune porte." Un mot d'ordre qui prévaut depuis la disparition du petit Léo, puisque même si la thèse d'une chute dans le cours d'eau a été privilégiée, les autres pistes n'ont jamais été entièrement écartées.

Deux mois d'investigations

Depuis la disparition de Léo, les recherches n'ont jamais cessé. Des plongeurs de la gendarmerie ont sondé, à plusieurs reprises l'Andelle puis la Seine avec plusieurs difficultés : le courant du fleuve et sa profondeur. Un sonar avait d'ailleurs été mobilisé pour appuyer les recherches, en vain.

    • À lire aussi. Disparition de Léo à Romilly-sur-Andelle : la thèse de l'accident se confirme

Un chien pisteur a aussi été utilisé pour identifier de potentielles traces de Léo aux alentours, là aussi sans succès. L'exploitation des caméras de vidéosurveillance n'a aussi rien donné.

TOP ACTU

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES