Inondations dans l'Eure : la situation reste compliquée

Si les précipitations se sont réduites, mercredi 13 juin 2018, de nouvelles inondations se sont produites dans le sud de l'Eure et notamment à Bernay. Mais la décrue des cours d'eau commence sur les parties amont, d'après Vigicrues.

Inondations dans l'Eure : la situation reste compliquée

La ville de Bernay a, de nouveau, été touchée par les inondations, mercredi 13 juin 2018. © Préfecture de l'Eure

Par Amaury Tremblay

La vigilance orange pour des risques d'inondations est toujours en vigueur dans le département de l'Eure. Pour cause, mercredi 13 juin 2018, la ville de Bernay a, de nouveau, été touchée par la montée des eaux. L'école privée Jeanne d'Arc sera fermée jeudi 14 juin 2018, sur décision de la direction de l'établissement. Tandis que la ville de Brionne pourrait aussi être touchée par des inondations.

Les tronçons Iton amont, Charentonne-Guiel, Avre, Risle Amont et Risle aval sont concernés par la vigilance orange. "L'ensemble de ces cours d'eau est soumis à un phénomène de crue qui a pris naissance sur les têtes de bassin. L'onde de crue se déplace vers l'aval, à une vitesse lente. Cependant, l'importance de la crue ne doit pas être minorée", précise un communiqué de la préfecture de l'Eure.

"Les décrues se sont amorcées"

"Les précipitations tombées ces jours derniers vont prendre un peu de temps pour s'évacuer jusqu'à la Seine, confirme Joël Hoffman, directeur adjoint du réseau Vigicrues. En particulier l'Eure et la Risle qui sont encore en train d'évacuer les zones de crues qui se sont formées ces derniers jours."

0:00
0:00

Malgré tout, la situation se stabilise, "on est en train de sortir du tunnel", précise Joël Hoffman. "Les décrues se sont amorcées sur les parties amont et vont apparaître sur les parties aval", poursuit-il, en indiquant qu'il faudra attendre encore une journée pour que l'amélioration soit visible.

Maintenir la vigilance

Pendant les prochaines heures, les autorités demandent aux habitants de maintenir leur vigilance et notamment aux abords des cours d'eau qui sont en vigilance orange. "Il y a des risques à s'approcher des zones inondées, en voiture comme à pied", rappelle Joël Hoffman.

    • A lire aussi. Inondations dans l'Eure : après l'émotion, l'évaluation des dégâts

Près d'une dizaine d'axes sont d'ailleurs fermées à la circulationindique la préfecture de l'Eure sur son site Internet.

TOP ACTU

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES