Caen : relaxe pour l'homme qui harcèle son ex-compagne

À Caen (Calvados) durant près de cinq mois un homme abreuve son ex-compagne d'injures et de menaces par le biais d'appels téléphoniques. Il a comparu jeudi 7 juin 2018 devant le tribunal de grande instance de Caen.

Caen : relaxe pour l'homme qui harcèle son ex-compagne

un couloir du tribunal de grande instance de Caen (Calvados)

Par Joëlle Briant

Jeudi 7 juin 2018 un homme âgé de 35 ans a été jugé pour appels malveillants et menaces de mort réitérés par le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) Les faits ont eu lieu entre avril et août 2017 dans l'agglomération caennaise.

Il demande à leurs enfants de frapper leur mère

Le couple, parents de cinq enfants, est séparé depuis deux ans et en procédure de divorce. Lorsque la femme rencontre un autre homme, son ex-compagnon ne le supporte pas. Au téléphone il multiplie injures et menaces. La femme dira aux gendarmes : "quand il appelle les enfants il leur demande de mettre le haut-parleur pour que je puisse entendre ses propos injurieux. Il pousse aussi nos fils à m'insulter et à me frapper. Deux d'entre eux l'ont déjà fait".

A la barre le prévenu s'insurge. "C'est vrai qu'il m'est arrivé de l'insulter, un divorce n'est jamais facile. Mais c'est elle qui met le téléphone en chorus quand j'appelle mes enfants, c'est pour surveiller ce que je leur dit". Une amende de 300 euros est requise par le ministère public tandis que la défense plaide la relaxe. "Les dires de la plaignante prêtent à caution car depuis les faits c'est leur père qui a la garde des enfants. Ce dossier manque de consistance". Le tribunal prononce la relaxe. 

TOP ACTU

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES