À Caen : elle tire d'un appartement avec un pistolet à billes

Dans la soirée du lundi 19 février 2018, une Caennaise reçoit dans sa chambre des projectiles tirés d'un appartement situé dans l'immeuble d'en face. La responsable a comparu jeudi 7 juin 2018 devant le tribunal de grande instance de Caen (Calvados)

À Caen : elle tire d'un appartement avec un pistolet à billes

La jeune "tireuse" écope de 105 heures de travaux d'intérêt général à effectuer dans les 18 mois.

Par Joëlle Briant

Jeudi 7 juin 2018 une jeune femme âgée de 25 ans a été jugée par le tribunal de grande instance de Caen (Calvados). Il lui était reproché la mise en danger de la vie d'autrui dans l'agglomération caennaise lundi 19 février 2018 vers 19h30.

Une femme reçoit des projectiles dans sa chambre

Ce soir là une femme, au deuxième étage d'un immeuble, reçoit des projectiles par sa fenêtre grande ouverte :  "ça venait de l'immeuble en face, j'ai pris peur et me suis barricadée" explique-t-elle aux gendarmes lors de son dépôt de plainte. L'occupant de l'appartement d'où provenait le tir est identifié. "Ça m'arrive de tirer avec mon pistolet à billes, mais là ce n'était pas moi mais une amie"

A la barre l'amie en question ne semble pas prendre conscience de l'énormité de son geste. "J'ai visé les buissons, pas la chambre de la dame". Le président parle de "légèreté stupéfiante", la procureure de "désinvolture" Quatre mois de prison avec sursis sont requis ainsi qu'une peine de travaux d'intérêt général. L'avocat de la défense sollicite la clémence du tribunal. "C'était stupide mais mis à part une frayeur, la dame n'a pas été touchée par les projectiles".

La jeune "tireuse" écope de 105 heures de travaux d'intérêt général à effectuer dans les 18 mois, faute de quoi elle se verra condamnée à trois mois de prison ferme.

TOP ACTU

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES