Tour de France à la nage : Rémi Camus parle pollution de l'eau en Normandie

Il fait un tour de France à la nage. Rémi Camus s'est lancé un défi un peu fou mais avec une utilité et un message clair : sensibiliser à la préservation de l'eau. Il s'est arrêté à Dieppe (Seine-Maritime) jeudi 7 juin 2018 pour discuter avec une centaine de personnes. Il fera ensuite une escale dans 14 autres plages de Normandie.

Tour de France à la nage : Rémi Camus parle pollution de l'eau en Normandie

Rémi Camus et son équipe ont prévu 91 étapes pour rencontrer et discuter avec les habitants.

Par Noémie Lair

2650 km, c'est la distance que va parcourir Rémi Camus, et ce à la nage. En quatre mois, il va longer toutes les côtes françaises en nageant pour sensibiliser à la lutte contre la pollution des mers et des océans. Chaque jour, après six à dix heures de nage, il s'arrêtera sur une plage pour échanger sur ce thème avec les habitants, souvent des élèves.

Rémi Camus et son équipe ont débuté ce tour de France à la nage vendredi 1er juin 2018 à Dunkerque (Nord) et se sont arrêtés jeudi 7 juin 2018 sur la plage de Dieppe. Sur les galets, une centaine de personnes dont trois classes, étaient rassemblées pour écouter le nageur et poser des questions : "Est-ce que la planche est lourde ?" "Comment est-ce que vous mangez ?" "Vous vous êtes beaucoup entraîné ?"

À chaque question, une réponse apportée par cet aventurier, connu pour sa participation à l'émission "Wild" sur M6 et ses exploits sportifs : traverser l'Australie en courant et descendre le Mékong à la nage.

"634 tonnes de déchets par seconde"

Mais au-delà de l'exploit sportif, Rémi Camus à un message à faire passer : protéger mers et océans.

"Je l'ai vécu dans mes aventures précédentes, j'ai appris ce que c'est la rareté de l'eau et je me suis aussi aperçu que le Mékong, par exemple, est extrêmement pollué, raconte-t-il. Ce qui se passe là-bas nous concerne nous aussi parce qu'en France, on consomme beaucoup les produits de la mer."

Pour appuyer ses propos, Rémi Camus annonce un chiffre : "634 tonnes de déchets sont jetées dans les mers et les océans chaque seconde, c'est une quantité énorme, il faut que ça cesse".

Rémi Camus tire une planche dans laquelle il stock notamment aliments en poudre et eau. - Noémie Lair

Les enfants sont la cible principale de l'équipe, "l'éducation, c'est la clé de la réussite", explique le nageur, d'après qui il faut "donner aux enfants des clés, ce sont eux les acteurs de demain pour mettre des choses en place pour que la vie sur la planète soit de meilleure qualité".

Interpeller le public

Mais finalement, est-ce utile de parcourir plus de 2 000 km à la nage ? "Un message fort, il faut forcément que ça passe par une action forte", répond Rémi Camus. En somme, interpeller pour être écouté.

Et pour faire passer le message, tout a été pensé en amont par la vingtaine d'organisateurs : réaliser ce tour de France en été "pour faire passer ce message à un maximum de personnes", s'arrêter à 91 endroits différents, organiser des conférences, se doter de sponsors et d'une bonne communication.

14 prochains arrêts en Normandie

Rémi Camus nagera à 300-400 mètres des côtes normandes dans les prochains jours. Il sera sur la plage de Saint-Valéry-en-Caux ce vendredi 8 juin 2018. Arrêts ensuite dans 14 villes normandes dont Fécamp, Cauville-sur-Mer, Deauville ou encore Barfleur et Granville. Pour voir son parcours complet, cliquez ici.

Galerie photos

TOP ACTU

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES