Le ministre de l'Éducation nationale à Rouen pour parler laïcité

Nouvelle opération communication en Normandie pour le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer jeudi 31 mai 2018. Le ministre doit visiter huit établissements sur deux jours, de la Seine-Maritime à la Manche, en passant par le Calvados. Première étape au collège Braque des Hauts-de-Rouen.

Le ministre de l'Éducation nationale à Rouen pour parler laïcité

Lors de l'atelier sur le thème de sexualité et laïcité, les élèves ont abordé la question de la contestation par certains élèves des cours de SVT sur la reproduction.

Par Noémie Lair

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer est en déplacement en Seine-Maritime jeudi 31 mai 2018. Il s'est rendu au collège Braque des Hauts-de-Rouen entre 8h30 et 10h30 puis au lycée professionnel Descartes de Fécamp.

À Rouen, le thème de la visite était la laïcité. Le ministre a dévoilé la veille son livret de la laïcité censé aider les professeurs à répondre aux questions et problématiques sur ce thème.

Au programme : rencontre avec des professeurs, des collégiens, des référents laïcité et participation à des ateliers, le premier sur la sexualité, le second sur le cyber-endoctrinement.

Reportage :

"Ces deux séances sont très significatives du fait que la laïcité concerne beaucoup de sujets. Ce n'est pas quelques règles à observer, c'est un état d'esprit", a réagi le ministre de l'Éducation nationale.

Le ministre de l'Éducation nationale était déjà en Normandie il y a 15 jours, dans l'Orne.

    • À Lire aussi : Jean-Michel Blanquer pour une "Rencontre du Gouvernement ", dans l'Orne

Ce jeudi 31 mai 2018, Jean-Michel Blanquer traverse la région de bout en bout et au pas de course puisqu'en deux jours, il va visiter huit établissements.

Après la Seine-Maritime, il doit se rendre dans le Calvados. Il rejoint le secrétaire d'État Mounir Mahjoubi à Caen pour une visite du lycée Marcel Pagnol sur le thème des "devoirs faits". En fin d'après-midi, il sera à Tilly-sur-Seulles pour l'inauguration d'une école.

Le lendemain, vendredi 1er juin 2018, il a rendez-vous à Coutances dans la Manche pour une visite de deux lycées professionnels. Un déplacement organisé trois jours après ses annonces de réformes du lycée professionnel. Jean-Michel Blanquer entend notamment modifier la classe de Seconde en la rendant moins spécialisée et la classe de Terminale plus axée sur l'insertion professionnelle ou la poursuite d'études, mettre en place de l'apprentissage dans tous les lycées ou encore des parcours "plus personnalisés", le CAP pourra par exemple être obtenu en 1, 2 ou 3 ans.

Et enfin, direction Granville et le lycée hôtelier Marland et le lycée Julliot de la Morandière.

"Pas le bienvenu à Fécamp" selon la CGT

Un déplacement mal vu par le syndicat CGT Éducation pour qui cette visite est "un service après-vente" d'une "énième contre-réforme constituant un grave recul pour le service public de l'enseignement professionnel". Dans son communiqué, le syndicat explique que selon lui, "il s'agit en réalité pour le gouvernement d'opérer d'importantes coupes budgétaires, comme dans tous les services publics, en baissant de manière sensible le nombre d'heures d'enseignement pour les élèves et en supprimant à nouveau plusieurs milliers de postes de professeur.e.s de lycée professionnel".

TOP ACTU

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES