Handball (Ligue féminine, play-downs) : battu par Toulon, Le Havre se rapproche de la D2

Handball (Ligue féminine, play-downs) : battu par Toulon, Le Havre se rapproche de la D2

En s'inclinant face à Toulon, les Havraises ont sérieusement hypothéqué leurs chances de maintien © Cyril Capron

Le

Malgré une belle révolte en seconde période, Le Havre s'est incliné face à Toulon (24-26), dimanche 13 mai 2018 aux Docks Océane (Seine-Maritime). La menace de la relégation en D2 se précise.

Le match

Pour leur dernier match de la saison à domicile, les handballeuses du HAC ont concédé face à Toulon leur troisième défaite en quatre matchs de play-downs. Les Ciel et Marine ferment toujours la marche de ce mini-championnat à quatre, qui verra le dernier descendre en D2. Autant dire qu'elles sont en ballottage très défavorable, sachant qu'elles devront disputer leurs deux dernières rencontres à l'extérieur, à Dijon, le vendredi 18 mai, puis à Bourg-de-Péage, le vendredi 25 mai. Toulon et Dijon étant désormais sauvés, il est acquis que le maintien se jouera entre Havraises et Péageoises.

De l'espoir au désespoir

Le HAC n'a donc plus le droit à l'erreur s'il veut sauver sa place dans l'élite, un an après l'avoir retrouvée. Face à Toulon, les joueuses de Roch Bedos ont passé leur temps à courir après le score, ne parvenant jamais à prendre les devants au tableau d'affichage. Dominées dans l'agressivité et parfois maladroites face au but, elles comptaient encore cinq longueurs de retard à huit minutes de la fin (18-23, 52e). C'est seulement à cet instant qu'elles ont commencé à se révolter, dans le sillage de Katarina Stosic, créditée de huit réalisations. Dans une salle chauffée à blanc, elles sont revenues à -1 à la 57e (23-24), avant de lâcher prise, une bonne fois pour toutes, après les deux minutes d'exclusion infligées à Doungou Camara, suivies du penalty transformé par la capitaine toulonnaise Jessy Kramer. Un scénario cruel qui laisse énormément de regrets.

Réaction

Joséphine Nkou (ailière droite du HAC) : " On joue toujours vingt minutes, au maximum trente, mais jamais un match complet. Ça se joue souvent sur des détails. L'adversaire est plus malin que nous. On prend des buts bêtes, on rate des tirs faciles. Maintenant, on n'a plus le droit à l'erreur. On a une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Si on perd contre Dijon ou Bourg-de-Péage, malheureusement, on redescendra. Je pense qu'on va quand même avoir une réaction. "

La fiche

HAC – Toulon : 24-26 (mi-temps : 10-13)

Arbitres : MM. Mathias et Mathieu Pajot - Spectateurs : 1 300

HAC

Exclusions 2' : Dias (19e), Sawaneh (29e), Dorson (36e), Dias Minto (44e), Camara (58e)

Gardienne : Pantic (1e – 60e) 15 arrêts/40

Joueuses de champ : Camara (3/9), Stosic (8/11), Sawaneh (1/2), Schop (1/1), Dias Minto, Mavoungou (3/4), Dias (3/6 dont 1 pen), Rajnohova (0/3), Nkou (2/3), Dorson (1/2), Elisme (2/2). Entraîneur Roch Bedos

Toulon

Exclusions 2' : Kramer (9e), E. Puleri (25e), Cvijic (31e), Catani (43e), Tandjan (55e).

Gardiennes : , Serdarevic (1e - 51e) 12 arrêts/33, Depuiset (52 – 60e) 0 arrêt/3

Joueuses de champ : Rittore, Kramer (9/12), E. Puleri (0/1), Tandjan (5/8), L. Puleri (1/6), Catani (3/5), Abdourahim (5/11), Khavronina, Zazai (2/4), Caramello, Cvijic (1/2), Bootier. Entraîneur : Sandor Rac.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques