Un salon international pour valoriser la dentelle normande

Un salon international pour valoriser la dentelle normande

dentellière hongroise © Solenn Boulant

Le

Vendredi 11 et samedi 12 mai 2018, le Centre des Congrès de Caen (Calvados) accueille le 12e salon international de dentelle. L'événement est organisé par l'association Dentelles et Blondes Caen et Courseulles, qui fête cette année ses 20 ans.

C'est un salon destiné aux amateurs de dentelle et aux plus curieux. Vendredi 11 et samedi 12 mai 2018, l'association Dentelle et Blondes Caen et Courseulles organise son 12e salon international de dentelle, au Centre des Congrès de Caen (Calvados). Des exposants venus du monde entier partagent leur passion et leur savoir-faire à travers des ateliers et des conférences ouvertes au public. Hongrie, Belgique, Italie… De nombreux pays sont présents afin d'exposer leurs œuvres et leur technique de dentellerie. Et il y en a pour tous les goûts : entre napperons, bijoux, éventails et robes colorées, la dentelle revêt ses plus beaux aspects pour livrer ses secrets au plus grand nombre.

Promouvoir et préserver le savoir-faire normand

" Ce salon permet surtout la promotion et la sauvegarde de notre savoir-faire en matière de dentelle ", affirme Claudette Bouvot, vice-présidente de l'association. " Nous avons notamment passé une convention avec le musée de Normandie, qui expose soigneusement nos dentelles et les préserve ". L'association, qui fête ses 20 ans cette année, compte environ 250 adhérents (dont beaucoup de femmes) même s'il y a aussi des hommes ". De nombreuses techniques de dentellerie sont présentes sur le salon, notamment la dentelle aux fuseaux ou celle à l'aiguille. Dessiner, découper, piquer tels sont les maîtres mots des dentellières, très concentrées sur leurs œuvres dans les allées du salon.

Claudette Bouvot, vice-présidente de l'association - Solenn Boulant

Des ateliers pour s'initier à la dentellerie

L'association propose également des cours de dentellerie à Caen, Courseulles, Sainte Honorine du Fay et Sannerville (Calvados). L'occasion de perpétuer le savoir-faire traditionnel normand, aujourd'hui menacé par l'arrivée des machines. " La polychrome de Courseulles est l'une des seules dentelles qui se passe de machine ", assure Gérald Leboucher, secrétaire de l'association. " Les fils ne peuvent se travailler qu'à la main, et on est très contents de pouvoir perpétrer ce savoir-faire manuel ". Des ateliers d'initiation à la dentellerie sont également mis en place afin d'initier ceux qui le souhaitent. Et pour ceux qui cherchent à acquérir le matériel adéquat, l'espace vente propose des objets normands et étrangers pour devenir expert en dentellerie.

Pratique. Samedi 12 mai 2018 de 10 heures à 18 heures.

Galerie photos


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques