Football (Ligue 1) : "faisons le boulot, après il sera temps de défendre ses intérêts"

Football (Ligue 1) : "faisons le boulot, après il sera temps de défendre ses intérêts"

Patrice Garande veut que son groupe fasse le travail de maintien dès ce samedi soir, à Nice. Les bilans viendront ensuite…

Le
Par : Sylvain Letouzé

En préambule d'une 37e journée qui pourrait être décisive dans la course au maintien, Patrice Garande a livré son analyse sur ce match du soir à Nice, mais aussi sur les atermoiements de fin de saison au sein du SM Caen. Avec quelques promesses pour l'avenir. 

C'est par sa traditionnelle analyse de l'adversaire que Patrice Garande a débuté son intervention du jour. L'adversaire justement, l'OGC Nice, sera ardu à bouger mais le coach normand croit en la renaissance de son groupe, notamment s'il conserve l'état d'esprit vu contre Monaco :

C'est à la suite de cette analyse qu'est logiquement venu le point sur la situation des Malherbistes au classement, éloignés de trois points de Toulouse, 18e et barragiste. Une situation qui pèse sur les joueurs, tout comme la tempête de gouvernance vécue en coulisses.

Enfin, le coach Malherbiste est revenu sur la décision de titulariser Brice Samba en lieu et place de Rémy Vercoutre au poste de gardien de but, un Rémy Vercoutre forfait après son annonce de retraite, annonce que n'a pas forcément goûté Patrice Garande.

    • À lire aussi. Rémy Vercoutre annonce la fin de sa carrière

Nice-Caen, 37e journée de Ligue 1, coup d'envoi 21 heures, ce samedi 12 mai 2018.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques