Pour Trudeau, légaliser le cannabis au Canada va faire boule de neige

Pour Trudeau, légaliser le cannabis au Canada va faire boule de neige

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau répond aux questions de journalistes de l'AFP à Ottawa, le 9 mai 2018. © Lars Hagberg [AFP]

Le

La légalisation du cannabis au Canada, effective "dans l'été", est suivie de près par les alliés d'Ottawa qui pourraient rapidement s'en inspirer, a déclaré Justin Trudeau dans un entretien exclusif à l'AFP.

Promesse de campagne, cette mesure va faire du Canada le premier pays du G7 à autoriser la production, le commerce et la consommation de cette drogue douce, cinq ans après l'Uruguay, premier Etat de la planète à l'avoir fait.

Le Sénat canadien devrait adopter une version finale du projet de loi début juin pour une entrée en vigueur attendue "pendant l'été", a dit le Premier ministre canadien.

"Il y a beaucoup d'intérêt de nos alliés pour ce que l'on fait, ils reconnaissent que le Canada est en train d'être audacieux (...) et reconnaissent notre honnêteté, quand on avoue que le système actuel ne fonctionne pas pour empêcher nos jeunes d'avoir un accès facile au cannabis", a-t-il relevé, un mois avant le sommet des chefs d'Etat et de gouvernement du G7 au Canada.

"Dans beaucoup de pays, notamment au Canada, il est plus facile (pour un mineur, NDLR) d'acheter un joint que d'acheter une bière. Ca n'a aucune logique! Et, en plus, c'est une source de revenus épouvantables pour le crime organisé", a poursuivi M. Trudeau.

Son gouvernement libéral veut croire "qu'en contrôlant et en réglementant la vente de cannabis, on va pouvoir mieux protéger nos communautés, mieux protéger nos jeunes", a expliqué le Premier ministre.

"Les alliés auxquels j'ai parlés sont intéressés de voir comment ça va se passer (...) avant de se lancer", a noté M. Trudeau, sans préciser à quels pays il faisait référence. "Si ça fonctionne bien, et je m'attends à ce que ça fonctionne bien, ça me surprendrait énormément qu'ils tardent beaucoup à étudier quel modèle pourrait fonctionner pour eux", a-t-il dit.

Une fois que le gouvernement fédéral aura légalisé le cannabis, les provinces et territoires canadiens auront la tâche d'en organiser le commerce. L'Ontario et le Québec, qui représentent plus des deux tiers de la population canadienne, ont déjà prévu un encadrement strict par des entreprises publiques spécialisées.

En termes de valeur, la production de "l'industrie du cannabis égale l'industrie de la bière" et est "plus grande que l'industrie du tabac", selon des statistiques officielles évaluant à 5,7 milliards de dollars canadiens (3,7 milliards d'euros) les dépenses des Canadiens en cannabis en 2017.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques