Rugby (play-off). L'Ovalie Caennaise s'arrête aux portes de la finale

Rugby (play-off). L'Ovalie Caennaise s'arrête aux portes de la finale

Les Caennaises ont logiquement été battues par Grenoble, pour la 3e fois de la saison : en phase régulière puis en play-off. © Léa Quinio

Le

Suite à leur victoire sur le fil contre Bordeaux en 1/4 de finale, les Caennaises retrouvaient les Amazones de Grenoble ce dimanche 6 mai pour y jouer une qualification pour la finale. Elles ont été logiquement battues par le leader d'Armelle Auclair (0-27), sans regrets.

L'objectif ultime était clair : les Caennaises rêvaient de lever le bouclier. Mais avant cela, elle devaient à tout prix battre les Amazones de Grenoble, qu'elles rencontraient pour la 3e fois de la saison. Et si les deux premiers rendez-vous n'avaient pas tourné en leur faveur, ce dernier en phase de play-off ne leur a toujours pas sourit malgré une "élévation du niveau de jeu" si l'on en croit l'entraîneur caennais. Sous une chaleur accablante, l'Ovalie aurait pu assurer une meilleure entame mais les Grenobloises, bien déterminées à faire régner la loi du plus fort viennent inscrive un premier essai (0-7, 10'). Dans la foulée, Caen manque l'occasion de réduire le score par une pénalité manquée. Le combat continue mais le leader joue de ses atouts au milieu de terrain. L'ovale circule mieux, et Grenoble vient enfoncer le clou (0-14, 15').

L'Ovalie y croit encore à la pause

Plus organisées et disciplinées, les Amazones poursuivent leur course en tête malgré l'envie des calvadosiennes, qui ne parviennent pas à aller au bout de leur actions. Quelques fautes de main les privent d'une éventuelle remontée. Grenoble en profite pour prendre l'ascendant par le biais de deux pénalités transformées (0-20). L'Ovalie court après le score mais ne semble pas totalement abattu. Les protégées de Jeff Mouton donnent tout mais un dernier essai grenoblois vient éteindre l'espoir d'une finale (0-27). L'aventure est logiquement terminée pour Caen, qui pourra se réjouir d'un état d'esprit irréprochable face à un adversaire qui, finalement, était plus fort. Les trois rencontres de la saison l'auront prouvé. 

Réactions. 

Jeff Mouton (entraîneur Caen): "On ne peut que féliciter notre adversaire qui mérite amplement sa place en finale. C'est une très belle équipe mais si on avait réussi à scorer juste après leur premier essai, ça aurait sûrement changé la donne. Mais on ne regrette rien, l'issue est logique même si le résultat ne reflète pas vraiment la physionomie du match. Je retiens notamment l'état d'esprit des filles malgré une descente de Top 8. Il ne faut pas se voiler la face, être arrivées en demi-finale c'était déjà une belle récompense. On est satisfaits de notre saison et l'essentiel est d'en tirer de bonnes conclusions pour la suite : on est capables de jouer à haut niveau". 

Caen se penche désormais sur le championnat seven avec une première étape le 19 et 20 mai à Jouay-les-Tours. 


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques