États-Unis : vols d'archives militaires, un an de prison pour un Manchois

Un historien manchois, Antonin Dehays, a été condamné à 364 jours de prison aux États-Unis pour le vol de plaques d'identification et de documents relatifs à la Seconde Guerre Mondiale.

États-Unis : vols d'archives militaires, un an de prison pour un Manchois

Antonin Dehays, historien manchois, a été condamné aux États-Unis à 364 jours de prison et 43 457 dollars

Par Thierry Valoi

Antonin Dehays, historien manchois, a été condamné aux États-Unis à 364 jours de prison et 43 457 dollars, soit plus de 35 000 euros, pour le vol de plus de 300 plaques d'identification de pilotes américains morts en service pendant la Seconde guerre mondiale et une centaine d'autres archives militaires pendant plusieurs années aux archives nationales de l'État du Maryland.

Dog tags revendus sur eBay

Le Manchois, 33 ans, qui s'était installé aux États-Unis depuis quelques années, a plaidé coupable mercredi 11 avril 2018 devant la justice. Il a notamment reconnu avoir revendu certains dog tags, ces plaques d'identification des soldats américains, sur le site de vente en ligne eBay et offert l'une de ces pièces au musée de l'air de l'État de Virginie en échange de la permission de s'asseoir dans le cockpit d'un Spitfire, un des avions de chasse de l' US Air Force, utilisé pendant la Seconde guerre mondiale.

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES