Le port de Rouen va s'équiper d'un nouveau dock flottant

Un nouveau dock flottant va venir remplacer l'ancien, datant de 1927, sur le port de Rouen (Seine-Maritime). Cet équipement, le seul de cette dimension sur l'axe Seine, permet d'effectuer des réparations sur les navires.

Le port de Rouen va s'équiper d'un nouveau dock flottant

Le dock flottant permet de mettre au sec des navires pour effectuer des réparations. © Tendance Ouest

Par Amaury Tremblay

Un investissement de 20 millions d'euros aura été nécessaire de la part de l'État, de la Région Normandie et de la Métropole Rouen Normandie (Seine-Maritime) pour financer l'acquisition d'un nouveau dock flottant. D'ici 2020, cet équipement viendra remplacer l'actuel dans le bassin Saint-Gervais sur le port de Rouen. "L'équipement actuel date de 1927, il est devenu vieillissant", admet Pascal Gabet, directeur général adjoint d'Haropa port de Rouen.

0:00
0:00

Cet équipement est le seul de cette dimension sur l'axe Seine, "et l'un des rares dans un port maritime français", ajoute Pascal Gabet. Ce dock flottant permet de mettre au sec des navires de 14 000 tonnes, de 150 mètres de long par 25 mètres de large, pour effectuer des réparations.

Un équipement pérennisé

"Il était nécessaire d'avoir un nouveau dock pour assurer l'avenir sur 20-25 ans, poursuit Pascal Gabet, ça permet de pérenniser notre outil de réparation naval sur l'agglomération rouennaise." Le centre de réparation navale compte actuellement une cinquantaine de salariés, "mais c'est globalement 150 personnes qui tournent autour de ce milieu de la réparation", complète Pascal Gabet.

Il s'agit aussi d'un service "pour tous les usagers de la Seine" qui peuvent compter sur le dock flottant en cas d'avarie ou de réparation programmée pour faire le nécessaire.

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES