Cet été, la Normandie expérimentera les voitures sans chauffeur

Alors que le gouvernement souhaite mettre le turbo pour développer les voitures autonomes, la Normandie testera dans quelques semaines ces véhicules, à Rouen (Seine-Maritime). Le président de la métropole, Frédéric Sanchez, espère les lancer dès le mois de juillet 2018.

Cet été, la Normandie expérimentera les voitures sans chauffeur

En janvier dernier, le projet Rouen Autonomous Lab était présenté au CES de Las Vegas, le salon mondial des nouvelles technologies.

Par Célia Caradec

Une voiture qui avance seule, sans chauffeur, sur une route avec des ronds-points, des bouchons ou des passages piétons : ce sera bientôt une réalité en Normandie. La métropole de Rouen ambitionne de devenir la capitale européenne de la voiture autonome. Un test grandeur nature doit être lancé avant l'été 2018 sur le campus du Madrillet, à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), sur le réseau Astuce, en partenariat avec Transdev.

Frédéric Sanchez, président de la métropole rouennaise, était vendredi 6 avril 2018 aux Journées France Urbaine de Dijon (Côtes d'Or) pour évoquer ce projet, aux côtés de plusieurs présidents de grandes agglomérations.

Des voitures sur routes ouvertes

"Il s'agit d'une expérimentation, rappelle-t-il au micro de Tendance Ouest, lundi 9 avril, l'objectif est de tester ces voitures, des Renault Zoé, en tant que transport en commun, comme des navettes". Contrairement à d'autres tests à travers le monde, les Zoé normandes circuleront sur routes ouvertes, sur des trajets définis à l'avance. "L'espace public a été équipé de capteurs qui dialoguent avec la voiture, au milieu des piétons, des cyclistes…"

    • Lire aussi. Un véhicule autonome d'Uber impliqué dans un accident mortel

Une perspective de développement, dans le futur, pour répondre à diverses problématiques. "On espère que ces véhicules, demain, résoudront des problèmes liés aux enjeux de stationnement, de dessertes du milieu rural. Avec des applications mobiles et des voitures autonomes, les passagers feront venir le transport à eux".

Objectif juillet 2018

Bien sûr, ces voitures autonomes impliquent aussi des interrogations sur la psychologie des voyageurs, les aspects juridiques. L'assureur Matmut est d'ailleurs l'une des parties prenante du projet de Rouen. Sur ces sujets, les retours d'expérience du test seront importants.

    • Lire aussi. Près de Rouen, trois itinéraires pour les voitures autonomes

L'agglo de Rouen prépare actuellement un déplacement à Singapour, en ce sens. "L'enjeu est industriel et économique. Nous en avons d'ailleurs parlé avec le président Emmanuel Macron lors de sa visite à Rouen, jeudi dernier" conclut Frédéric Sanchez, qui espère lancer l'expérimentation en juillet 2018.

AUDIO - [Interview] Frédéric Sanchez, président de la métropole de Rouen :

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES