Seine-Maritime : douze sangliers prélevés à l'issue de la battue

La préfecture de Seine-Maritime organisait dimanche 8 avril 2018, une battue administrative sur les secteurs de Rouen, Bihorel et Darnétal. Cette dernière s'est réalisée comme prévu entre 7 h 30 et 14 heures. Douze sangliers ont été prélevés. Un rabatteur a été légèrement blessé à cause d'une chute.

Seine-Maritime : douze sangliers prélevés à l'issue de la battue

La battue administrative a permis le prélèvement de douze sangliers autour de Rouen. Illustration © Pixabay

Par Gilles Anthoine

Comme prévu, la battue administrative voulue par la préfecture de Seine-Maritime s'est terminée à 14 heures dimanche 8 avril 2018. L'A28, la côte de la Lombardie, l'avenue de la Grand-Mare et le tunnel de la Grand-Mare ont été rouverts à la circulation. Face à la surpopulation de sangliers sur les secteurs de Rouen, Bihorel et Darnétal, il s'agissait de faire baisser cette population. La battue qui avait commencé à 7h30 a permis de réaliser douze prélèvements de sangliers.

    • Lire aussi : Battue administrative au sanglier dans Rouen dimanche

Tout s'est déroulé correctement. Un incident mineur est toutefois signalé par la préfecture. Un rabatteur a été légèrement blessé à l'oreille suite à une chute. Il a été admis à l'hôpital pour des points de suture.

 

Une surpopulation de sangliers importante

La battue visait à sécuriser un secteur urbain compris entre les " Hauts de Rouen " et les territoires situés au sud de la Petite Bouverie. La surpopulation de sangliers commençait à devenir inquiétante. Le trop grand nombre d'animaux a provoqué plusieurs accidents de la circulation et occasionné des dégâts récurrents sur les infrastructures.

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES