Les restaurants scolaires du Perche cuisinent " local " et bio

Dans l'Orne, les restaurants scolaires du Perche sont incités à cuisiner à base de produits locaux, voire bio. Mais passer de la boîte de conserve au champ du producteur local nécessite quelques adaptations. D'où des sessions de formation des personnels et des élus qui gèrent les cantines. Mercredi 4 avril sous la houlette du chef manchois  Philippe Enée !

Les restaurants scolaires du Perche cuisinent " local " et bio

Fabrication de repas à partir de produits locaux dans le Perche.

Par Eric Mas

Purée confite de légumineuses, Potimarrons rôtis aux épices, Dhal de légumes, Panisses rôties au curry : plutôt que des boîtes ou du surgelé, dans l'Orne, le Parc Naturel régional du Perche accompagne les cantines scolaires dans l'utilisation de davantage de produits locaux de qualité et de saison, parfois bio

Nécessaire adaptation

Si l'idée est séduisante, sa mise en œuvre nécessite quelques ajustements progressifs : proposer des repas équilibrés en respectant un prix de revient serré, en remplaçant parfois de la viande par des protéines végétales ... tout en gardant du goût, pour que les écoliers s'adaptent, eux aussi !

Sessions de formation

Des sessions de formation du personnel des cantines scolaires percheronnes sont régulièrement organisées, comme mercredi 4 avril 2018 à Longny-au-Perche. Catherine Meunier y est cantinière :

0:00
0:00

Élodie et Fadilah travaillent au restaurant scolaire de Nocé :

0:00
0:00

Cette formation était encadrée par le chef Philippe Enée, de l'Auberge Paysanne, située à Mesnil-Rouxelin (Manche) :

0:00
0:00

Pour faciliter le travail des restaurants scolaires, la plate-forme d'approvisionnement MIL-Perche (Marché d'Intérêt Local) a été mise en place depuis 2016 avec 15 producteurs locaux percherons.

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES