Zone commerciale Ikea près de Caen : vers une annulation du projet ?

Mardi 3 avril 2018, le rapporteur public a préconisé, lors de l'audience sur le dossier de zone commerciale Ikea à Fleury-sur-Orne (Calvados), l'annulation des décisions précédentes en faveur du projet.

Zone commerciale Ikea près de Caen : vers une annulation du projet ?

Le projet Inter Ikea prévoit 30 000m2 de commerces. © Ikea

Par Marie-Charlotte Nouvellon

Nouvel épisode à la longue saga judiciaire engagée contre le projet de développement d'une zone commerciale autour d'Ikea, à Fleury-sur-Orne près de Caen (Calvados). Mardi 3 avril 2018, la Cour administrative de Nantes examinait à nouveau ce dossier à la demande du Conseil d'État. Et lors de l'audience, le rapporteur public a préconisé l'annulation de l'avis en faveur du projet qui avait été dans un premier temps rendu par la justice.

    • Lire aussi : Zone commerciale Ikea à Caen : le Conseil d'État retoque le dossier

Une zone commerciale de 30 000 m2

Une recommandation qui ne sera peut-être pas suivie par les juges, dont la décision sera annoncée dans une quinzaine de jours, mais qui vient porter un nouveau coup au dossier présenté par le géant du meuble en kit. Autour du magasin actuel, Ikea espère développer toute une zone commerciale de plus de 30 000 m2 ainsi qu'un lac artificiel.

Contre ce dossier, les commerçants de Caen, soutenus par la ville, ont entamé de longues années de procédures. Ils redoutent notamment une concurrence trop forte au détriment du centre-ville. En octobre dernier, le Conseil d'État avait en partie abondé dans leur sens en soulignant une non-cohérence du projet avec le plan d'urbanisme et de développement de la communauté de communes.

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES

Lire 1 commentaire
  • CLERIS Philippe dit:

    Le 06/04/2018 à 17h02

    "Comme Le cerf altéré brame pourchassant le frais des eaux... " La forêt des allumettes suédoises ne mettra pas le feu au commerce caennais et ne bétonnera pas de précieuses terres agricoles ou horticoles: dommage qu'un futur "circuit court" profitable à tous les Caennais soit obligé de passer par... Nantes!