Un nouveau plan d'actions pour l'égalité femmes-hommes à Rouen

Un nouveau plan d'actions pour l'égalité femmes-hommes à Rouen

Hélène Klein et Yvon Robert ont présenté le nouveau plan d'actions pour l'égalité femmes-hommes.

Le
Par : Amaury Tremblay

La Ville de Rouen (Seine-Maritime) a présenté, mardi 3 avril 2018, son nouveau plan d'actions pour l'égalité femmes-hommes entre 2018 et 2020. Il s'agit de mettre en place différentes initiatives dans la vie quotidienne pour favoriser l'égalité.

Trois années pour accentuer l'égalité entre les femmes et les hommes à Rouen (Seine-Maritime). La municipalité a lancé, mardi 3 avril 2018, un second plan d'actions allant de 2018 à 2020. "Nous avons mené un premier plan entre 2013 et 2015 et nous en avons tiré un bon bilan", affirme Yvon Robert, le maire de Rouen. Ce second plan comporte trois axes : affirmer l'égalité professionnelle, développer une culture de l'égalité et favoriser l'égalité dans les politiques publiques.

"Nous devons lutter contre les stéréotypes de genre, défend Hélène Klein, adjointe en charge de la lutte contre les discriminations et les droits des femmes, plus on commence tôt et plus tôt on favorise l'égalité." On a "encore du travail à faire", confie l'élue, même si de premières avancées ont eu lieu en interne, au sein de la Ville. "Nos annonces de recrutement accentuent bien le fait que l'on recherche un profil femme ou homme pour chaque poste", ajoute Yvon Robert.

Se réapproprier l'espace public

Au-delà des dispositions prises au sein de la municipalité, ce plan d'actions doit permettre de renforcer notamment la représentation des femmes dans le quotidien avec le respect d'au moins 70% de noms de femmes pour toutes dénominations de nouvelles rues. "Nous partons de loin", commente Yvon Robert.

Sur le terrain, il s'agit aussi de permettre la réappropriation de l'espace public par les femmes. Une problématique développée dans le quartier Grammont où quelques habitantes se sont lancées dans ce combat dans un petit square. "Il était déserté et occupé seulement par les hommes", se souvient Nadia Hedhni, habitante du quartier et mère de famille.

0:00
0:00

Avec d'autres femmes, elle s'est mobilisée pour que "les femmes puissent revenir jouer avec leurs enfants et se poser". "Les hommes sont toujours les bienvenus car nous sommes dans un esprit de vivre-ensemble, ajoute Nadia Hedhni, mais ils ont désormais un espace réservé pour jouer aux boules et laisser les enfants s'amuser en toute sécurité."


1234
Tendance Live Le Havre
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques