Une aire de grand passage des gens du voyage dans l'Orne

Une aire de grand passage des gens du voyage dans l'Orne

Un terrain mis loué aux missions évangéliques  des gens du voyage, bientôt à Saint Germain de Clairefeuille (Orne)? © Bertrand de Reviers

Le
Par : Eric Mas

Malgré ce qu'impose la loi de l'an 2000, le département de l'Orne ne dispose toujours pas d'aire de grand passage pour les gens du voyage. Ce sera à Saint Germain de Clairefeuille. Une réunion publique était organisée mardi soir 3 avril 2018.

Une petite centaine d'habitants du secteur de Nonant-le-Pin (Orne), a participé mardi soir 3 avril 2018 à la première réunion organisée par la préfecture de l'Orne, sur un projet de terrain de grand passage pour les missions évangéliques des gens du voyage.

Terrain de 5 hectares

Ce terrain de 5 hectares, dont 2 hectares empierrés, a été validé par les gens du voyage. Il est situé sur la petite commune de Saint-Germain-de-Clairefeuille, coincé entre l'autoroute et la ligne SNCF Paris/Granville, près de Nonant-le-Pin. Pouvant accueillir deux cents caravanes, il permettrait à l'Orne qui n'en n'a actuellement pas, d'enfin se mettre en conformité avec la réglementation sur l'accueil des gens du voyage … qui date de l'an 2000,

Pas un accueil permanent

Il ne s'agit pas ici d'une aire traditionnelle : cette aire de grand passage est destinée à accueillir l'installation temporaire de missions évangéliques lors des traditionnels pèlerinages annuels des gens du voyage. Cinq à six fois par an, pour à chaque fois deux ou trois semaines, a expliqué la préfète Chantal Castelnot.

La préfète de l'Orne encadrée d'une imposante délégation. - Eric Mas

Impressionnante délégation

Face à la centaine d'habitants qui découvrent ce projet, la préfète mais aussi 2 sous-préfètes, la région, la gendarmerie, la présidente de la CDC vallée d'Auge et Merlerault, la maire de Saint-Germain-de-Clairefeuille. Ces deux dernières ont indiqué ne pas s'opposer à ce projet. Des élus du Calvados sont aussi venus témoigner de l'installation à Basly, d'une telle aire de grand passage chez eux. Enfin le maire de Rai, près de L'Aigle (Orne) est venu témoigner de son expérience avec ce type de campement évangélique.

265.000 euros financés par le contribuable

Les services fiscaux étaient également là : l'investissement (achat du terrain, mise en sécurité, arrivée de l'eau, de l'électricité, …) est estimé à 265.000 euros, subventionnés à 80 %, le solde de ce projet d'intérêt départemental étant financé par l'ensemble des intercommunalités ornaises. La gestion du fonctionnement sera confiée à un organisme spécialisé. Le terrain sera loué 5 à 6 fois par an pour des périodes de 2 à 3 semaines à des missions évangéliques.

des habitants pas vraiment convaincus... - Eric Mas

Nimby

Certains habitants venus s'informer sont dubitatifs, mais rapidement le ton des échanges est devenu plus vif : " la population n'a jamais été consultée, le projet est déjà bouclé, les personnes âgées sont inquiètes pour leur sécurité, pourquoi ne pas l'implanter sur la zone artisanale près de Sées qui est vide, certains viennent d'acheter une maison à proximité, quelles seront les nuisances sonores, … ". Réponse a été apporté à chaque question, sans véritablement convaincre une population pas préparée à l'annonce d'une telle installation. Le syndrome Nimby : pas ça chez moi.

Trop c'est trop

C'est un sentiment de ras-le-bol qui a aussi été exprimé par cette population rurale qui vécu l'affaire GDE, dont les terres ont été expropriées pour construire l'Autoroute A28, qui supporte les 700 camions quotidiens qui sont désormais interdits de traverser Mortrée, et qui subit depuis un an les travaux de suppression de 2 passages à niveaux sur la ligne SNCF Paris/Granville...

La prochaine étape : ce sera une enquête publique, mais on n'en connaît pas encore la date...

Galerie photos


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques