A Caen, une conférence pour présenter l'anosmie, la perte de l'odorat

Pour mieux faire connaître sa maladie, l'anosmie, Jean-Michel Maillard a fondé une association et organise également une conférence, mercredi 28 mars 2018, auprès du grand public et des futurs médecins.

A Caen, une conférence pour présenter l'anosmie, la perte de l'odorat

Jean-Michel Maillard, qui a perdu l'odorat il y a deux ans, se bat pour faire connaître et reconnaître l'anosmie.

Par Marie-Charlotte Nouvellon

Ils sont 5 % en France et pourtant, peu de gens savent ce qu'est l'anosmie, cette perte partielle ou totale de l'odorat. "A priori, ce n'est pas grand-chose mais c'est essentiel : le parfum de votre femme, de vos enfants quand vous les embrassez, le goût ou encore l'odeur du café le matin ou celle ces objets que l'on retrouve dans un tiroir et qui vous ramène enfance, décrit Jean-Michel Maillard. Tout ce qui déclenche des émotions en fait."

Former les jeunes médecins

Frappé d'anosmie il y a deux ans, il découvre qu'une seule association seulement existe en France pour accompagner les malades. Il en fonde donc une deuxième pour pouvoir en parler mais aussi communiquer auprès des médecins et futurs médecins. C'est dans ce but qu'il organise, mercredi 28 mars 2018 une conférence à la faculté de médecine de Caen (Calvados). "Aujourd'hui, ils ne sont pas du tout formés à ça, pourtant ce sont eux qui lanceront la recherche de demain sur le sujet."

    • Lire aussi : Perte de l'odorat et du goût : le combat d'un Normand

Pratique. Mercredi 28 mars, à 18h. Pole de formation de la fac de médecine, 2 rue des Rochambelles, Caen. Gratuit.

TOP CALVADOS

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES