Violences familiales sur fond d'alcool à Caen

Dans la soirée du mardi 31 octobre 2017 à Aunay-sur-Odon au sud-ouest de Caen (Calvados), une dispute éclate au sein d'une famille. Un sexagénaire très alcoolisé tente d'étrangler son beau-fils et blesse sa compagne avec un couteau. Il a dû en rendre compte mardi 13 mars 2018 devant le tribunal de grande instance de Caen.

Violences familiales sur fond d'alcool à Caen

Le tribunal de grande instance de Caen (Calvados)

Par Joëlle Briant

Mardi 13 mars 2018, un homme âgé de 63 ans a comparu pour violence aggravée devant le tribunal de grande instance de Caen (Calvados). Les faits se sont produits à Aunay-sur-Odon au sud-ouest de l'agglomération le mardi 31 octobre 2017.

Il ne supporte pas qu'on lui parle de son alcoolisme

L'homme partage depuis 25 ans la vie de sa compagne mère de deux enfants. Il ne tolère pas les réflexions sur son problème d'alcool et c'est ce qui se passe ce soir là car son état est particulièrement imbibé. Pour éviter que la dispute entre sa mère et son beau-père ne dégénère le fils de celle-ci lui prend par le bras pour l'emmener se coucher. C'est alors que l'homme sort un couteau de sa poche et l'en menace. C'est en voulant le lui arracher des mains que sa compagne est blessée. Pour elle se seront huit jours d'incapacité totale de travail. Pour son fils, griffé et portant des contusions au cou, deux jours.

Requalification en blessures involontaires

Le prévenu dit ne pas avoir gardé grand souvenir de cette soirée mais admet que s'étant jugé agressé chez lui, il a voulu se défendre. Depuis, conscient de sa dépendance à l'alcool, il est soigné en addictologie.

Il écope de deux mois de prison avec sursis assortis de 24 mois de mise à l'épreuve et d'une obligation de poursuivre ses soins. Le tribunal n'a retenu aucun élément intentionnel à l'égard de sa compagne et requalifie les blessures infligées à celle-ci en blessures involontaires pour lesquelles il se voit relaxé.

TOP FAITS DIVERS

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES