Communication au Royaume-Uni : le buzz involontaire mais profitable de la Région Normandie

Une campagne de communication du Conseil régional de Normandie, lancée à la mi-mars 2018, trouve un écho bien plus large que prévu suite à la censure d'affiches dans le métro de Londres. Alexandre Wahl, directeur de l'agence de développement de la Normandie, était l'invité de la rédaction de Tendance Ouest, mardi 13 mars pour en parler.

Communication au Royaume-Uni : le buzz involontaire mais profitable de la Région Normandie

Le Métro de Londres

Par Maxence Gorréguès

Une campagne de communication du Conseil régional de Normandie, interdite dans le métro londonien, démarrera malgré tout dans les journaux britanniques mercredi 14 mars 2018. Elle prend la forme d'une fausse Une de journal invitant clairement, et avec humour, les entrepreneurs anglais à traverser la Manche pour venir s'installer en Normandie. Et ainsi échapper aux risques du Brexit. Reste que les affiches prévues à cet effet n'ont pas été autorisées dans les couloirs du métro de Londres.

Un buzz profitable

Alexandre Wahl, directeur de l'agence de développement de la Normandie qui a lancé cette campagne, était l'invité de la rédaction de Tendance Ouest, mardi 13 mars 2018.

"Ils ont des règlements internes et ont estimé que notre affiche ne correspondait pas. Il faut comprendre peut-être le contexte tendu du Brexit, explique Alexandre Wahl. Il s'agit d'un organisme public. TFL est un organisme public. Nous n'avons pas eu de problèmes dans des publications privées. Le positionnement britannique vis-à-vis de sa position européenne n'est pas simple."

    • Lire aussi. "Hot entrepreneur wanted" : la campagne post-Brexit de la Normandie au Royaume-Uni

Cette "censure" génère un buzz involontaire mais probablement profitable pour la Normandie. "C'est plutôt énorme. Nous avons organisé les choses. [...] La couverture presse est mondiale avec un retentissement qui va bien au-delà de ce que nous aurions pu faire avec cette campagne. Hervé Morin a été contacté par CNN ou la BBC !"

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES

Lire 1 commentaire
  • Meurdrac dit:

    Le 13/03/2018 à 17h41

    Je rappelle, à toutes fins utiles, que lorsque l'inénarrable Timonier alias François Hollande déclama, dans un élan courageux, la gaullienne tirade qui suit : "Mon ennemi, c'est la finance", les rosbifs adoubés par Cameron (poil aux connes) avaient tendu la main, la perche, fait du pied, etc. etc. aux financiers, boîtes, et autres escrocs banquiers Français pour qu'ils s'installassent Outre-Manche, ils avaient trouvé ça formidable ! Perfide Albion, notre ennemi héréditaire de 1 000 ans