Il voulait filmer sa collègue aux toilettes à Caen : peine réduite en appel

Lundi 12 mars 2018, la cour d'appel de Caen (Calvados) a rendu sa décision dans une affaire mettant en cause un homme de 54 ans pour avoir installé des caméras dans les toilettes des femmes à la chambre d'agriculture du Calvados.

Il voulait filmer sa collègue aux toilettes à Caen : peine réduite en appel

L'affaire a été jugée à la cour d'appel de Caen. © Tendance Ouest

Par Maxence Gorréguès

Sa "passion complexe", comme il l'a décrite lors de l'audience du 12 février 2018 à la Cour d'appel de Caen, pour une de ses collaboratrices, lui aura finalement coûté une peine de prison avec sursis. Cette juridiction l'a condamné lundi 12 mars à un an de prison avec sursis, trois ans de mise à l'épreuve et à 7 500 € d'amende, pour avoir installé des caméras dans les toilettes des femmes de deux bureaux dans lesquelles il travaillait. En première instance, il avait écopé d'un an de prison, dont six mois ferme.

À la chambre d'agriculture du Calvados

Pas moins de 31 victimes étaient inscrites à ce dossier. Ces toilettes de bureau étant accessibles à l'ensemble des salariées de la chambre d'agriculture du Calvados, la collaboratrice visée par le dispositif mis en place n'était logiquement pas la seule concernée par cette affaire. Devant la justice, il avait assuré n'avoir conservé que les séquences la concernant. Les faits remontent à la période 2010-2012.

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES