Elles font leur cinéma : le festival revient pour une 7e édition

Du jeudi 22 au dimanche 25 mars 2018, l'Omnia à Rouen (Seine-Maritime) accueille le festival Elles font leur cinéma : un panorama de la création cinématographique féminine actuelle.

Elles font leur cinéma : le festival revient pour une 7e édition

Présenté en avant-première "Sami Blood", le film d'Amanda Kernell, traite de racisme.

Par Elodie Laval

Créé en 2012 à l'initiative d'une association rouennaise engagée, le festival Elles font leur cinéma fête sa 7e édition au cinéma Omnia-République, du 22 au 25 mars 2018 et présente à cette occasion une douzaine de films pour promouvoir le travail des femmes réalisatrices.

Féminines et engagées

Elles sont aujourd'hui sept femmes à organiser le festival Elles font leur cinéma. Marie-Paule Marx-Bloomfield, membre de l'association éponyme, se souvient des prémisses du festival : "Dans les années 70, dans le cadre du mouvement féministe, nous avions mis en place un festival baptisé Cinénana à Rouen. À l'époque, c'était au Ciné studio, rue des Carmes, que le festival se déroulait. Nous ne programmions pas que des films de femmes mais des films qui traitaient de la cause féminine. C'est donc une idée qui nous tient à cœur depuis fort longtemps."

Aujourd'hui, le festival Elles font leur cinéma se donne pour but de favoriser la diffusion de films réalisés par des femmes et de faire connaître des propositions originales et engagées. "La vocation du festival est restée la même mais nous ne choisissons de promouvoir que des films faits par des femmes, précise cependant Marie-Paule. Ce sont aussi des films qui retracent sous forme de fictions ou de documentaires des parcours de femme qui font acte de résistance, qui dénoncent les violences faites aux femmes et qui mettent en lumière la lutte des femmes pour leur indépendance et leur liberté. Nous voulons montrer que partout dans le monde, des femmes réalisent des films et que le cinéma peut être un formidable moyen d'émancipation."

"Nous rassemblons des films de qualité avec un message fort et des productions internationales"

"Ce sont surtout des films qui ne sont pas diffusés dans les réseaux classiques, souligne Marie Paule. Cependant cette année nous avons pris le parti de présenter deux avant-premières : 'Sami Blood', le jeudi 22 mars et 'Luna', le vendredi 23 mars. Des films qui seront projetés dans les salles françaises".

Privilégiant l'éclectisme, le festival rassemble courts et longs-métrages, documentaires et fictions mais présente exclusivement des films récents. "Pour faire notre sélection, nous assistons aux festivals de films de femmes de Bruxelles, de Créteil, de Marseille mais aussi au festival Femmes en résistance à Paris et au festival du cinéma méditerranéen à Montpellier. Nous trouvons aussi une source documentaire au centre Simone de Beauvoir à Paris qui référence les films de femme. De cette façon, nous rassemblons des films de qualité avec un message fort et des productions internationales : de la Slovaquie au Mexique et de la Tunisie à la Grande-Bretagne."

Dans le cadre de l'opération "Rouen donne des ailes", le festival présente également un film choisi par le Pôle Image Normandie : "Fleur de bitume". "C'est la première fois que nous collaborons à l'évènement", se félicite Marie-Paule, heureuse de cette nouvelle synergie. Les festivals de cinéma rouennais, désormais réunis au sein de l'association Moteur, collaborent également étroitement, ce qui donne lieu à d'autres synergies constructives : "A l'est du nouveau a choisi de promouvoir le film de Slovaquie 'Filthy' présenté à la fin de notre festival."

Échanges et récompenses 

Dans le cadre d'une soirée dédiée aux courts-métrages, le festival prévoit de remettre un prix du public : "L'un des films sélectionné a été césarisé, mais il nous importe de connaître l'avis de notre public. Depuis l'année passée, nous sollicitons une femme artiste de la région pour la création d'un trophée remis comme récompense à la réalisatrice du court-métrage plébiscité par le public. Cette année nous avons fait appel à la plasticienne Catherine Sibbille. C'est aussi l'occasion de promouvoir la création artistique féminine."

Le festival a la chance d'accueillir quelques-unes de ces réalisatrices : "En particulier Elsa Diringer, réalisatrice de "Luna", le portrait d'une jeune adolescente, précise Marie-Paule. Pour la séance organisée par le Pôle Image, nous recevrons également la réalisatrice Karine Morales, venue défendre son film 'Fleur de Bitume', qui suit le parcours de trois jeunes femmes tunisiennes en voie d'émancipation."

Le festival est ouvert à tous les publics et défend même ses valeurs auprès des plus jeunes en organisant une séance scolaire de courts-métrages.

Pratique. Du jeudi 22 au dimanche 25 mars 2018. Cinéma Omnia-République à Rouen. Tarifs : de 4 à 6 €. Informations à retrouver sur : www.elles-font-leur-cinema.info

TOP RADIO

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES