LHT au Havre : le patron s'en va, les salariés sans nouvelles ni salaires

Dix-huit salariés de l'entreprise de transport LHT au Havre (Seine-Maritime) sont sans salaire depuis le mois de janvier, après le départ de leur patron. Mercredi 7 mars 2018, l'entreprise a été placée en liquidation judiciaire. Une décision qui va permettre aux salariés de tourner la page.

LHT au Havre : le patron s'en va, les salariés sans nouvelles ni salaires

Les salariés sont sans nouvelle de leur patron depuis janvier 2018. © Capture d'écran Google Maps

Par Noémie Lair

"Cela fait deux mois qu'on n'a pas de nouvelles, il ne répond pas. Ni à nos textos ni à nos mails." Jean-Pierre Métayer, salarié de LHT près du Havre (Seine-Maritime) est amer. Depuis janvier 2018 et son annonce de cessation de paiement de l'entreprise, le dirigeant de la société de transport a disparu d'après les salariés. Depuis, ils ne sont pas payés. "Deux mois sans salaire, ce n'est pas évident", commente Jean-Pierre Métayer.

Ce patron est arrivé en janvier 2017, dans une entreprise qui connaissait déjà des difficultés financières d'après le salarié mais "il me disait de ne pas m'inquiéter. Or c'était mensonge sur mensonge".

Liquidation judiciaire

L'entreprise a finalement été placée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Marseille mercredi 7 mars 2018. Une bonne nouvelle pour les 18 salariés qui vont pouvoir commencer à tourner la page et surtout toucher leur salaire. "C'est ce qu'il fallait, raconte Jean-Pierre Métayer. On a nommé un délégué du personnel mercredi 7 mars et un administrateur jeudi 8 mars pour débloquer les salaires, reprendre une activité et le cours de notre vie."

Jean-Pierre Métayer a du mal à digérer l'attitude de son patron : "Il a fait du mal à tout le monde, je lui en veux."

Désormais, il cherche un nouvel emploi, "j'ai une maison à payer et une famille à nourrir", raconte-t-il.

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES