Près de Rouen, une opticienne lance un appel pour retrouver ses cambrioleurs

La boutique One optique, installée à Déville-lès-Rouen (Seine-Maritime), a été cambriolée à la fin février 2018 par deux individus. La gérante du magasin a décidé de diffuser les images de vidéosurveillance et de lancer un appel sur les réseaux sociaux pour identifier les cambrioleurs. Témoignage.

Près de Rouen, une opticienne lance un appel pour retrouver ses cambrioleurs

Jilie est la gérante de la boutique One optique à Déville-les-Rouen (Seine-Maritime).

Par Amaury Tremblay

"On en a ras le bol." À Déville-lès-Rouen (Seine-Maritime), la boutique One optique a subi, fin février 2018, un troisième cambriolage en moins d'un an, et cette fois-ci en plein jour. Une semaine après, Jilie (qui ne souhaite pas donner son nom de famille par crainte de possibles représailles), la gérante, a pris une décision rare : elle a partagé sur les réseaux sociaux les images des cambrioleurs puisque le magasin est équipé de plusieurs caméras de vidéosurveillance.

"On aimerait, au moins, identifier les personnes qui sont à l'origine de ces faits parce que c'est très compliqué d'avancer et de travailler pendant ce temps", explique Jilie. "On fournit beaucoup d'effort pour pouvoir être là et ça devient presque désespérant de savoir que l'on peut venir se servir comme ça, gratuitement."

17 000 euros de préjudice

Surtout, la jeune femme a assisté au cambriolage puisqu'il s'est déroulé de jour, contrairement aux deux autres qui ont eu lieu en pleine nuit, en avril et juin 2017. La veille du cambriolage, mardi 27 février 2018, deux individus sont rentrés dans la boutique et ont regardé les lunettes pendant un quart d'heure. L'un des individus est revenu le lendemain : "Je lui ai ouvert la porte (un système de fermeture automatique étant présent, ndlr) puis l'homme a tenu la porte ouverte permettant à un complice de rentrer", raconte Jilie.

Les deux individus restent quelques secondes dans la boutique, le temps de s'emparer de deux mallettes contenant des lunettes de soleil. Au total, une vingtaine de paires sont volées pour un préjudice estimé à 17 000 euros. Une enquête est ouverte par la police et des relevés d'empreintes ont été effectués. "Nous avons également fourni les images de vidéosurveillance", ajoute Jilie, alors que les individus ont agi le visage découvert.

Une récompense de 700 euros

Pour l'instant, la publication a été partagée plus de 700 fois sur Facebook, mais aucun internaute n'a identifié les auteurs des faits. "Certains pointent des ressemblances", note la gérante.

Pour encourager les internautes à aider la boutique, une récompense de 700 euros en bon d'achat est promise à la personne qui arrivera à identifier un des cambrioleurs.

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES