Basket : Caen peut de nouveau regardez plus haut

Le Caen Basket Calvados, qui affronte Roanne (Loire) samedi 10 mars 2018 est reparti sur de bonnes bases après la trêve, grâce entre autres à l'arrivée de Brynton Lemar et Greg Smith qui a permis d'étoffer un effectif décimé par les blessures jusque là.

Basket : Caen peut de nouveau regardez plus haut

Joueur d'expérience, Greg Smith a déjà un impact sportif et psychologique sur ses partenaires.

Par Anthony Derestiat

Samedi 10 mars 2018 à Roanne (Loire), le Caen Basket Calvados serait bien venu de maintenir l'écart avec Quimper et Charleville, actuels relégables en allant s'imposer chez le 5e du classement, que Caen avait été la première équipe à faire tomber (76-71) au match aller, alors que David Ramseyer, l'enfant du pays, faisait ses premiers pas avec sa nouvelle équipe contre son club formateur. Depuis, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts car, lourdement handicapé par les blessures depuis le mois de décembre, le CBC a enchaîné les défaites, glissant en deuxième partie de tableau.

"Redevenir un rouleau compresseur"

Tout pourrait bien repartir comme au temps de cette victoire car Caen a pris le risque de se retrouver avec un effectif trop large en fin de saison et signé deux Américains : Brynton Lemar et Greg Smith durant la trêve. Force est de constater que ça a payé sur le premier match contre Le Havre où le CBC a montré une force collective plus vue au Palais des Sports depuis de longs mois. "Le fait d'avoir deux joueurs supplémentaires nous permet de ne plus avoir de joueurs qui jouent 35 minutes. Avoir un effectif plus important nous a permis de repartir et de mettre de l'intensité dans les cinq dernières minutes, se réjouit Hervé Coudray. Maintenant on veut redevenir le rouleau compresseur qu'on était en début de saison et qu'on ne pouvait plus être avec un effectif aussi restreint". De quoi rêver de play-offs ?

TOP SPORTS

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES