Tennis de table (championnat de France 2018) : Alexandre Robinot sacré au Kindarena de Rouen

Au terme de trois jours de compétition, les championnats de France de tennis de table se sont terminés le dimanche 4 mars 2018 au Kindarena de Rouen (Seine-Maritime). Le palmarès a notamment consacré Alexandre Robinot, qui succède à Emmanuel Lebesson (SPO Rouen).

Tennis de table (championnat de France 2018) : Alexandre Robinot sacré au Kindarena de Rouen

Le jeune Alexandre Robinot (21ans) succède à Emmanuel Lebesson aux titres de champion de France simple et double de tennis de table.

Par Romain Flohic

La bataille fut rude pour tous les meilleurs joueurs français, réunis au Kindarena de Rouen (Seine-Maritime) pour les championnats de France. Peut-être plus pour Emmanuel Lebesson, véritable bête à abattre avec ses deux titres de 2017 et son statut de joueur local du SPO Rouen.

Lebesson cède ses deux couronnes

Le champion d'Europe 2016 enchaine les matches mais chaque tour est plus dur que le précédent. En quarts de finale, Lebesson finit par tomber contre Stéphane Ouaiche, lui aussi membre de l'équipe de France et champion de France en 2016. Fatigué, le joueur de Rouen met sa méforme sur le compte d'un calendrier surchargé : "Je suis déçu par le résultat brut... Le calendrier est compliqué pour les joueurs qui sont engagés en Coupe du Monde, en match par équipe... Ça n'engage pas les meilleurs français à faire toutes ces compétitions mais plutôt à s'engager sur des compétitions plus importantes."

Au terme du week-end de compétition, c'est le jeune Alexandre Robinot (Chartres ASTT) qui s'impose en finale contre Enzo Angles (Roanne LNTT) sur le score de 4-1. Surtout, il réalise le même performance que Lebesson l'année dernière en remportant également le tournoi de double avec son coéquipier Joé Seyfried. "C'est encore plus spécial de faire ça ici, dans un club pour lequel j'ai joué", confiait Alexandre Robinot à l'issue de la compétition.

Les Normandes bien représentées

Chez les dames, c'est la joueuse de Poitiers Jia Nan Yuan qui conserve son titre. Représentées jusqu'en quart de finale, les Normandes se sont surtout illustrées en double grâce au titre de Stéphanie Loeuillette. La joueuse de Saint-Pierre-lès-Elbeuf s'est imposée au côté d'Océane Guisnel pour s'octroyer le seul titre normand de ces championnats.

Galerie photos

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES