Neige: les transports reprennent progressivement à Montpellier

La neige était toujours présente dans de nombreuses rues et trottoirs du centre de Montpellier, mais la circulation des voitures, des bus et du tramway a repris progressivement vendredi matin après la paralysie totale des deux derniers jours, a constaté une journaliste de l'AFP.

Neige: les transports reprennent progressivement à Montpellier

Un tramway sous la neige à Montpellier jeudi 1er mars 2018 © PASCAL GUYOT [AFP/Archives]

Par

La métropole a précisé que 240 personnes ont été accueillies dans la nuit de jeudi à vendredi dans les quatre équipements mis à disposition par Montpellier pour les naufragés de la route et les plus démunis. Ils fermeront progressivement dans la journée, souligne-t-elle.

Vers 9H00, quelques voitures circulaient notamment sur l'axe qui suit le Verdanson et contourne le centre historique et le quartier Beaux-Arts mais de nombreux trottoirs et rues n'étaient toujours pas dégagés après l'épisode neigeux qui a paralysé la ville mercredi et jeudi. De nombreux Montpelliérains étaient toujours contraints de se déplacer à pied.

De même, nombre de véhicules sont toujours échoués dans la neige, parfois en travers de places ou de rues. En revanche les grands axes autour de Montpellier, notamment l'A9 et l'A750, ont été rouverts à la circulation depuis jeudi soir, alors que des milliers d'automobilistes y avaient été bloqués parfois plus de 10 heures mercredi et jeudi.

La métropole de Montpellier a indiqué dans un communiqué publié vendredi matin que les équipes techniques sont mobilisées pour assurer le retour à la normale des voiries et des transports en commun.

Plusieurs lignes de bus étaient à nouveau en service vendredi mais la métropole comme l'exploitant TAM parlent d'une "reprise progressive" dans la matinée. La métropole indique qu'une des quatre lignes de tramway est en service, ainsi que "des navettes de substitution".

"Des essais sont toujours en cours", a précisé l'exploitant, alors que le gel a fait dérailler au moins deux rames de tramway au cours de l'épisode neigeux.

La métropole prévient que "le redoux confirmé des températures va s'accompagner d'une montée des eaux qui reste sous surveillance" alors que "les berges du Lez sur le quai du Pirée sont en cours de fermeture".

Les pompiers de l'Hérault ont indiqué vendredi matin, après une nuit "calme", avoir reçu en 48H00 5.200 appels d'urgence liés à l'épisode neigeux et avoir effectué 998 interventions qui ont mobilisé jusqu'à 750 sapeurs-pompiers.

TOP FRANCE MONDE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES