Salon de l'agriculture : Édouard Philippe et Stéphane Travert sur l'Espace Normandie

Le Premier ministre Édouard Philippe et le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Stéphane Travert, se sont invités sur l'Espace Normandie dans le hall 3 du Salon international de l'agriculture, mercredi 28 février 2018, à Paris. Les deux hommes n'ont pas choisi leur destination au hasard puisqu'ils sont tout les deux Normands. Le tout à l'heure du déjeuner.

Salon de l'agriculture : Édouard Philippe et Stéphane Travert sur l'Espace Normandie

Le Premier ministre et son ministre de l'agriculture ont été reçus sur l'espace Normandie par le président de la chambre régional d'Agriculture et les élus locaux. © CD50

Par Thibault Deslandes

Au programme des deux ministres, mercredi 28 février 2018, au Salon de l'Agriculture, un bain de foule dans les allées du hall des régions et un arrêt déjeuner, sur un espace qui leur est cher, celui de la Normandie. Édouard Philippe et Stéphane Travert ont ainsi pu déguster des produits qu'ils connaissent bien, du cidre au calvados en passant par le camembert et des huîtres.

Bain de foule et dégustation au programme pour les deux ministres sur le salon de l'agriculture, mercredi 28 février. - CD50

Comme le Président de la République, samedi 24 février 2018, le premier ministre a été interrogé par plusieurs agriculteurs, notamment sur l'interdiction programmée du glyphosate. "On est dans un pays où il faut bouger. Quand on dit où est-ce qu'on va et au rythme auquel on va, tout le monde peut s'adapter", a répondu le Premier ministre, en défendant sa méthode: "On fixe les ambitions et on donne la direction".

Le Premier ministre doit poursuivre sa visite du salon jeudi pour rencontrer les organisations professionnelles de la pêche et de l'agriculture.

Le premier ministre, Édouard Philippe et la vice-présidente du département de la Manche, Anne Harel, sur l'espace Normandie au Salon de l'agriculture. - CD50

Galerie photos

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES

Lire 1 commentaire
  • Philippe CLERIS dit:

    Le 01/03/2018 à 13h41

    Et c'est ainsi que Monsieur Stéphane Travert laisse tomber l'association BIO Normandie menacée de dépôt de bilan après que l'Etat a décidé de retirer sa subvention de 200000 euros.