Handball (Proligue, 15e journée). Caen passe à côté de son match face à Nice (23-29)

Suite à son net succès face à Nancy la semaine passée (28-16), l'heure de la confirmation était omniprésente au Palais des Sports de Caen ce vendredi 16 février. Mais la tendance en a voulu autrement face à Nice. Passant totalement à côté de sa première période, Caen en a payé les frais malgré un sursaut d'orgueil en fin de match (23-29).

Handball (Proligue, 15e journée). Caen passe à côté de son match face à Nice (23-29)

Skirmantas Pleta aura sauvé l'honneur du Caen Handball, auteur de 4 buts sur 5 tentés. © Léa Quinio

Par

L'entame de match affichait une malheureuse surprise du côté du Palais des Sports de Caen. Malgré trois arrêts consécutifs de Luka Arsenic, et l'ouverture du score de Sébastien Rossi, c'est finalement Nice qui prenait les rennes par le biais de Guillermin et Kristiansen (2-3, 7'). Assez rapidement dépassés, les Caennais multipliaient les fautes techniques. Inhabituel au vu d'une prestation de haute figure la semaine passée. Mais rien n'y fait, les Vikings semblent épuisés, la défense est méconnaissable. C'est un triste visage qu'affichaient les Caennais, laissant les Niçois prendre facilement le large (7-13, 20'). Caen n'y est pas malgré un 4-0 infligé en fin de premier round. Un moindre mal avant de rentrer aux vestiaires (11-15, 30').

Le mal est fait à la pause

On imagine la leçon infligée par Dragan Mihalovic à la pause, tant les visages caennais sont fermés en entrant sur le parquet. Malgré la réduction du score d'Aguilar puis de Pleta, Nice garde son temps d'avance. Les locaux sont plus que jamais condamnés à enclencher la quatrième vitesse (14-18, 38') mais Camara vient à même de chambrer Serdarevic d'une splendide roucoulette. Mais en l'espace de cinq minutes, la réussite semble changer de camp. À l'autre bout du terrain, Pleta et Rosales continuent d'y croire, obligeant le technicien espagnol à poser le temps mort (19-21, 45'). Sursaut d'orgueil, qui ne durera qu'un temps, puisque Caen peinait à remonter la pente dans une fin de match sous pression. Kristiansen, à la relance, éloigne les espoirs caennais (22-26, 55') accompagné de son pivot Touratton. Un sévère coup d'arrêt, qui surprend Caen à l'aube d'un calendrier pourtant favorable (23-29, 60').

Les Vikings de Caen se déplaceront vendredi 23 février prochain au SM Vernon (20h30).

Fiche technique.

Mi-temps : 11-15 / Score final : 23-29 / Arbitre : Mathias et Mathieu Pajot.

Caen : Moran, Pleta 4, Allais, Langevin 1, Mancelle 5, Goupillot, Zeljic 1, Rosales-Pousada 4, Sacko 1, Garcia , Aguilar 3, Rossi 3, Corneil 1. GB : Serdarevic 7 arrêts, Arsenic 6arrêts. Entr : D.Mihailovic.

Nice : Asier, Montavez-Molinos 4, Camara 8, Dentz 2, Tourraton, Kristiansen 4, Minne 5, Guillermin 3, Navasa 3. GB : Sastre 13 arrêts, Andry 1 arrêt. Entr : E. Fernandez Roura.

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES