"Safé Safé" : une série de vidéos pour faire connaître les rappeurs caennais

Depuis le dimanche 21 janvier 2018, Sylvain Fadel, réalisateur caennais (Calvados) diffuse tous les dimanches sur Facebook et sur sa chaîne Youtube des vidéos de jeunes rappeurs de la ville. L'objectif est de les faire connaître.

"Safé Safé" : une série de vidéos pour faire connaître les rappeurs caennais

Sylvain Fadel a publié sa première vidéo le dimanche 21 janvier 2018 et multiplie les vues

Par Noémie Lair

À l'écran, un jeune artiste caennais rappe dans une station-service, un autre est en soirée, un troisième dans une entreprise. Toutes les vidéos ont été réalisées par Sylvain Fadel, 23 ans, diplômé d'un BTS audiovisuel. Ce jeune caennais vient de lancer sa chaîne Youtube consacrée au rap en Normandie. Son projet s'intitule "Safé Safé". "Il s'agit d'une formule récurrente que les rappeurs disent avant de commencer un freestyle c'est-à-dire un morceau sans contrainte de thème, de durée ni de structure", explique Sylvain Fadel.

La première vidéo a été publiée le dimanche 21 janvier 2018. Les internautes sont au rendez-vous. Sur Facebook, certaines de ses vidéos approchent les 2 000 vues.

Une nouvelle vidéo tous les dimanches

Son concept est de présenter un nouveau rappeur de Caen tous les dimanches en publiant une vidéo. Le rappeur rappe en freestyle avec un texte et une instrumentalisation exclusifs.

L'objectif est de faire découvrir une scène locale peu connue. Et il y a de quoi faire d'après le jeune réalisateur "parce qu'il y a de la demande, de l'offre et du talent".

Alors Sylvain Fadel continue les tournages, souvent rapides, "c'est assez spontané, en une heure ou deux, c'est fait". L'essentiel est le choix du lieu de tournage, "il doit plaire au rappeur, lui correspondre et être un peu original", ajoute-t-il.

"Il y a même des gens que je ne connais pas qui m'envoient des messages sur Facebook"

Parmi les rappeurs ayant accepté l'invitation de Sylvain Fadel, il y a Dokaan, de son vrai nom Dogukan Aktas. Le jeune homme, dont le rap est une "passion" avait envie de travailler avec le réalisateur dont il apprécie le travail. "Je l'ai toujours soutenu dans ses projets et comme là j'avais besoin de visibilité et de communication, j'ai accepté, explique-t-il. Je suis très satisfait : en quelques jours, ma vidéo a dépassé les 1 300 vues sur Facebook."

Et Dokaan n'est pas le seul à être ravi. Les retours que Sylvain Fadel a eus depuis la publication de ses premières vidéos sont "plutôt positifs" raconte le jeune homme. "Il y a même des gens que je ne connais pas qui m'envoient des messages sur Facebook. Cela me donne de la force et me donne envie de continuer."

Ci-dessous, la vidéo de Dokaan réalisée par Sylvain Fadel :

TOP RADIO

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES