Rugby (Fédérale 3). Fin de série pour le Stade Caennais qui échoue face au Havre (13-19)

Rugby (Fédérale 3). Fin de série pour le Stade Caennais qui échoue face au Havre (13-19)

Les caennais sont passés à côté de leur entame de match. Fatal face à une équipe comme le Havre, 2e du classement. © Léa Quinio

Le

Après trois succès consécutifs, non sans manière, le Stade Caennais (Calvados) recevait le Havre (Seine-Maritime) dimanche 11 février 2018, dans un derby normand des plus passionnants. Dans un froid glacial, les Seino-marins ont fait respecter la hiérarchie (13-19).

Il n'aura pas fallu longtemps pour que le dauphin de Fédérale 3 fasse parler de son leadership. Pénalité transformée puis un essai collectif mettait d'or-et-déjà le Havre sur les bons rails (0-10). Totalement dépassés aussi bien dans les mêlées qu'en touche, les Caennais ne se réveillent qu'à la demi-heure de jeu suite à une seconde pénalité transformée par le HAC (0-13) Zuka Samkharadze vient aplatir l'ovale bien emmené par un mouvement collectif sur le côté gauche. Transformé par Thorel, Caen revient dans la partie (7-13).

Une entame de match qui coûte cher

Une prise en main caennaise qui ne durera qu'un temps avant que le Havre n'enfonce le clou avant la pause (7-19). De retour des vestiaires, c'est une véritable guerre de chantier qui se poursuivait. Caen reprenait la main, mais le Havre faisait parler son expérience et continuait à perturber les locaux. Le public normand, venu en nombre malgré ce froid glacial, assistait à un derby digne de ce nom sur le terrain du Chemin Vert. Mais Caen, victime de plusieurs fautes de main ne trouva pas la faille et se contentait de deux pénalités pour réduire la marque (13-19). Trop tard, en vain. Un test grandeur nature qui servira forcément de leçon pour la suite...

Le prochain rendez-vous du Stade Caennais est fixé dimanche 18 février à Compiègne (15h).

Les réactions.

Zuka Samkharadze (Caen) : "À l'aller on prend 50 points, ce n'était pas du tout le même match. C'est frustrant car c'était un gros combat mais on a payé notre entame de match. Ils ont été plus malins que nous au début et nous on a mis du temps à s'adapter donc contre une équipe comme ça, ça ne pardonne pas. Malgré tout, on a su réagir en deuxième période, ça reste encourageant pour la suite".

Alexandre Bouteille (entraîneur Caen) : "Grosse grosse déception. On passe au travers sur les vingt premières minutes où on ne fait que défendre. On court après le score pendant tout le match. Si on veut s'affirmer sur le haut de tableau, il faut arriver à ne pas avoir de sauts de régime sur 80 minutes". 


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques