Police du quotidien : la maire de Canteleu regrette "le manque de diversité"

Police du quotidien : la maire de Canteleu regrette "le manque de diversité"

Mélanie Boulanger estime que Canteleu méritait d'accueillir une Police de sécurité du quotidien. © Ville de Canteleu

Le
Par : Aurélien Delavaud

La ville de Canteleu (Seine-Maritime) ne fait pas partie de la liste des communes retenues pour accueillir les nouvelles Polices de sécurité du quotidien (PSQ) présentées par le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, le jeudi 8 février 2018. La maire de la commune estime pourtant que des profils variés auraient pu apporter plus à l'expérimentation.

Non, ce n'est pas de la colère. Mais plutôt de la déception. Le jeudi 8 février 2018, Mélanie Boulanger a découvert, comme tous ses homologues, la liste des villes retenues pour accueillir une Police de sécurité du quotidien (PSQ). Mais Canteleu (Seine-Maritime) n'en fait pas partie.

    • À lire aussi : En Normandie, Le Havre aura sa police du quotidien

"Il vaut mieux prendre des profils divers"

"J'aurais presque pu écrire la liste des quartiers retenus, tellement c'était attendu. Retrouver des quartiers de l'Essonne, de Seine-Saint-Denis, du Nord de Marseille, c'est assez classique et normal, explique Mélanie Boulanger. Mais je considère que quand on fait l'expérimentation de quelque chose, il vaut mieux prendre des profils divers."

Pour l'élue cantilienne, la candidature de sa commune proposait un profil différent avec ses 15 000 habitants. Ce qui aurait permis au gouvernement de tirer des enseignements différents, surtout "parce que la PSQ est destinée à être généralisée et tous les quartiers ne défrayent pas la chronique en permanence". Si Canteleu ne profitera donc pas de moyens supplémentaires, sa maire n'est "pas abattue" et compte "trouver d'autres moyens d'améliorer la sécurité".


Réactions

Raillot josé

09 février 2018 , 10:01
Il est navrant que l'opportunité qu'offrait Mme Le Maire de Canteleu avait une experimentation sur son territoire ne soit pas retenue. Un territoire vaste , une population diverse maisons , quartiers residentiels , immeubles , entreprises des terrains propices à des délinquances . une proximité d' un grande Ville Rouen . Remerçions Mélanie Boulanger pour s'être portée volontaire sur ce dispositif . on ne pourra pas dire à tort Rien n'a été fait . En attendant civisme , l ebien être ensemble doit être la régle . bonne année 2018;
Signaler un contenu illicite
Réagir

1234
Votez pour votre groupe préféré Papillons de Nuit
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques