Détention d'images pédopornographiques : deux ans de prison pour un Fécampois

Détention d'images pédopornographiques : deux ans de prison pour un Fécampois

Un Fécampois de 29 ans a été condamné à 2 ans de prison ferme pour détention d'images pédopornographiques. Il avait déjà été condamné pour agressions sexuelles sur mineurs. © Photo d'illustratuon

Le
Par : Gilles Anthoine

En comparution immédiate mercredi 7 février 2018, le tribunal du Havre (Seine-Maritime) a condamné un Fécampois de 29 ans à deux ans de prison ferme. Il avait été arrêté lundi 5 février 2018 : sur un de ses ordinateurs en réparation, des images pédopornographiques ont été retrouvées. C'est un récidiviste.

En janvier 2018, un magasin d'informatique à Fécamp (Seine-Maritime) répare un ordinateur qui lui avait été confié depuis plusieurs mois. L'informaticien chargé de la tâche va découvrir des photos pédopornographiques (460 fichiers). Il va alerter immédiatement la police. Le propriétaire de l'ordinateur a été arrêté lundi 5 février 2018 et un deuxième ordinateur a été saisi chez lui. À l'intérieur les enquêteurs retrouveront plus de 700 documents pédopornographiques. Au moment de l'arrestation, le procureur de la République du Havre précise que "l'individu âgé de 29 ans était en train de vision une vidéo pédopornographique en streaming".

Deux ans ferme

Jugé en comparution immédiate devant le tribunal du Havre mercredi 7 février 2018, l'homme a été condamné à deux de prison ferme. En détention provisoire, il a été maintenu en détention. Le tribunal a également prononcé un suivi socio-judicaire de 10 ans et une injonction de soins assortie de trois ans de prison si l'injonction n'est pas respectée.

Déjà condamné pour attouchements sexuels sur mineurs

À la barre, l'homme a reconnu les faits mais le procureur de la République du Havre parle d'un "individu intellectuellement limité". Il était déjà inscrit dans le fichier des délinquants sexuels. Le condamné est un récidiviste. En 2017, il avait été condamné à deux ans de prison avec sursis pour attouchements sexuels sur deux fillettes, dont sa nièce.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques