Six mois ferme pour un usage de drogue à la prison de Caen

Six mois ferme pour un usage de drogue à la prison de Caen

L'une des salles d'audience du tribunal de grande instance de Caen (Calvados)

Le
Par : Joëlle Briant

Samedi 1er juillet 2017 de la résine de cannabis est remise à un détenu lors d'un parloir à la maison d'arrêt de Caen (Calvados). Ce dernier a été jugé mardi 6 février 2018 par le tribunal de grande instance de Caen.

Samuel Irles âgé de 29 ans a été jugé par le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) mardi 6 février 2018. Il lui est reproché la détention de stupéfiants le samedi 1er juillet 2017 ainsi qu'usage illicite de stupéfiants de janvier 2016 à juillet 2017, ceci à la maison d'arrêt de Caen. L'homme, qui a été libéré en janvier dernier, n'a pas assisté à l'audience qui lui était consacré mais s'est présenté dans la salle pour le délibéré.

Sept grammes de résine de cannabis remis par "compassion"

Ce jour-là, une visiteuse lui remet sept grammes de résine de cannabis au parloir de la prison "par compassion", dira-t-elle plus tard. Le prévenu qui "accepte le cadeau" a droit en retour à huit jours de quartier disciplinaire.

L'homme a quatorze mentions dans son casier judiciaire : vols, port d'arme, trafic de stupéfiants, mais aussi : dégradations, outrages, rebellions et menaces de mort en quantité. A la lecture de ce dossier le ministère public requiert 6 mois de prison ferme.

Ce sera la décision de la cour. Il écope de six mois de prison ferme. Les scellés sont confisqués.


1234
Votez pour votre groupe préféré Papillons de Nuit
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques