Six mois ferme pour un usage de drogue à la prison de Caen

Six mois ferme pour un usage de drogue à la prison de Caen

L'une des salles d'audience du tribunal de grande instance de Caen (Calvados)

Le
Par : Joëlle Briant

Samedi 1er juillet 2017 de la résine de cannabis est remise à un détenu lors d'un parloir à la maison d'arrêt de Caen (Calvados). Ce dernier a été jugé mardi 6 février 2018 par le tribunal de grande instance de Caen.

Samuel Irles âgé de 29 ans a été jugé par le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) mardi 6 février 2018. Il lui est reproché la détention de stupéfiants le samedi 1er juillet 2017 ainsi qu'usage illicite de stupéfiants de janvier 2016 à juillet 2017, ceci à la maison d'arrêt de Caen. L'homme, qui a été libéré en janvier dernier, n'a pas assisté à l'audience qui lui était consacré mais s'est présenté dans la salle pour le délibéré.

Sept grammes de résine de cannabis remis par "compassion"

Ce jour-là, une visiteuse lui remet sept grammes de résine de cannabis au parloir de la prison "par compassion", dira-t-elle plus tard. Le prévenu qui "accepte le cadeau" a droit en retour à huit jours de quartier disciplinaire.

L'homme a quatorze mentions dans son casier judiciaire : vols, port d'arme, trafic de stupéfiants, mais aussi : dégradations, outrages, rebellions et menaces de mort en quantité. A la lecture de ce dossier le ministère public requiert 6 mois de prison ferme.

Ce sera la décision de la cour. Il écope de six mois de prison ferme. Les scellés sont confisqués.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques