[Cancer] Le centre François Baclesse lance un appel aux dons

[Cancer] Le centre François Baclesse lance un appel aux dons

Le professeur Khaled Meflah et le docteur Dominique Vaur du Centre François Baclesse de Caen.

Le
Par : Margaux Rousset

Le Centre François Baclesse, à la pointe de l'innovation et de la recherche contre le cancer à Caen (Calvados) est toujours en recherche constante de dons ou de legs pour continuer à proposer une médecine de précision et pour faire avancer la recherche.

À la pointe de l'innovation et de la recherche pour traiter les cancers, le Centre François Baclesse de Caen (Calvados) a toujours besoin de dons. Si les soins sont financés par l'assurance maladie, la recherche n'avance que grâce aux dons.

La recherche exige des financements beaucoup plus importants [...]. Avoir recours aux dons [...] est absolument indispensable.

"Aujourd'hui les établissements de santé sont financés directement par l'assurance maladie en particulier par rapport aux soins qui sont apportés aux patients. La recherche, elle, exige des financements beaucoup plus importants et ces financements on ne peut pas les obtenir par la tarification à l'activité que nous accorde l'assurance maladie. Avoir recours aux dons ou aux legs pour pouvoir développer de l'innovation dans les établissements de soins est absolument indispensable", explique le professeur Khaled Meflah, le directeur général de l'établissement.

Une médecine de précision et personnalisée

Ainsi, depuis 2011, le centre a mis en œuvre des techniques de séquençage à "haut débit". Il permet de mettre en évidence dans les tumeurs, des facteurs génétiques de prédisposition aux cancers. "On fait des choix qui s'inscrivent dans la performance pour une médecine de précision et personnalisée", explique le docteur Dominique Vaur, responsable du département de bio-pathologie.

Financé grâce à un don d'un demi-million d'euros

Pour une telle technique il faut des locaux climatisés, des ordinateurs et bien d'autres instruments qui coûtent cher. "Il nous fallait 1 million d'euros. Nous avons obtenu la moitié par un legs, le reste par des fonds européens et l'ARS".

Parmi les donneurs, le centre compte plutôt des particuliers, "des patients du centre ou leurs proches mais vraiment très rarement des entreprises", ajoute Khaled Meflah. Des événements comme la Rochambelle permettent également au centre François Baclesse d'avancer dans ses recherches. "Les dons et les legs sont un véritable marchepied pour porter l'innovation".

Pratique. Centre François Baclesse, 3 avenue général Harris. Tél. 02 31 45 50 50


1234
Votez pour votre groupe préféré Papillons de Nuit
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques