Rugby. Coup dur pour l'Ovalie, le Stade Caennais enchaîne

Rugby. Coup dur pour l'Ovalie, le Stade Caennais enchaîne

Abattues, les caennaises peuvent s'en mordre les doigts d'être passées à côté de leur match. Réaction attendue la semaine prochaine face à Rueil. © Léa Quinio

Le

Malgré des conditions difficiles, le rugby caennais était sur le pont dimanche 21 janvier 2018 à domicile. L'Ovalie Caennaise a été cruellement surprise par Chilly Mazarin (5-7) tandis que le Stade caennais poursuit son bonhomme de chemin en l'emportant face au XV Couronnais (34-7).

On aurait pu croire que l'Ovalie Caennaise allait de nouveau faire respecter correctement la hiérarchie face à Chilly-Mazarin. Mais finalement la rencontre en a voulu tout autrement, et ce dès la 9e minute de jeu en voyant la n°15 adverse transformer un essai individuel (0-7, 9'). Privées de joueuses cadres que sont Johanna Lelong, Sandra Rabier ou encore Cloe Gouellain, leur effectif réduit a sûrement pesé dans la balance, au point de camper dans les 22m adverses pendant plus de 30 minutes, sans jamais aplatir l'ovale. Les filles de Jeff Mouton n'ont trouvé la solution qu'à 5min du coup de sifflet final. Trop tard, en vain. Et non transformée par Solveig de la Hougue qui lui laisse une défaite en travers de la gorge. "Je n'arrive pas à expliquer pourquoi. On a complètement raté notre début du match. On peut s'en prendre qu'à nous-même car on les domine mais on n'a pas été assez efficaces. Elles, à l'inverse, ont eu une occasion et l'ont concrétiser. Elles ont été meilleures que nous en défense et maintenant il faut que l'on se remette toutes en question".

Le Stade Caennais surfe sur la vague

Chez les hommes, le Stade Caennais poursuit sur sa lancée en ce début d'année 2018. Victorieux face à Soissons le week-end dernier, ils ont réitéré le succès contre le XV Couronnais (34-7). Jamais réellement inquiétés et prenant le jeu à leur compte dès l'entame de match, les hommes d'Alexandre Bouteille ont davantage été gênés par le vent en seconde période "J'avais peur que les garçons perdent un peu en humilité par rapport au score de la semaine dernière mais finalement non. Ils sont déterminés pour aller attraper la 4e place. Ils ont fait le travail, c'était sérieux et appliqué même si à regarder ce n'était pas un beau match au vu des conditions. Mais sur la conquête devant, on a vraiment passé un cap".

Pratique. Les Caennais retrouveront le domicile dès dimanche 28 janvier 2018, contre Rueil, lanterne rouge chez les femmes, et face à Dunkerque en Fédérale 3 masculine. 


1234
Votez pour votre groupe préféré Papillons de Nuit
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques