Seine-Maritime : socialement isolé, il vit de ses larcins 

Un prévenu, ressortissant d'un pays d'Europe Centrale, est jugé lundi 8 janvier 2018, en comparution immédiate, devant le tribunal de Rouen (Seine-Maritime) pour vol et dégradation.

Seine-Maritime : socialement isolé, il vit de ses larcins 

Prison ferme pour le voleur de portable

Par Patrick Joliff

Abdul Bulatov, 38 ans, se trouve dans une grande surface de Barentin le 5 janvier 2018. Il s'intéresse de près à une tablette multimédia sur un présentoir. Il la prend, arrache une partie du carton d'emballage avec les dents pour mieux enlever la protection électronique du produit, et la dissimule sous ses vêtements.

Filmé par les caméras de surveillance

Mais une caméra de surveillance le filme, et bientôt les agents de sécurité du magasin l'appréhendent. Il ne peut nier son forfait que l'on retrouve sous son manteau. La police est appelée et il est placé en garde à vue. Il explique qu'il est étranger sans titre de séjour valide et vole régulièrement pour se payer à manger.

Une désespérance sociale

Renseignements pris, on apprend que ses demandes de régularisation de sa situation sur le sol français sont classées sans suite par son Consulat et qu'il ne vit qu'avec l'aide financière d'amis. Son casier judiciaire fait mention de 17 condamnations pour vol, dégradation et usage de stupéfiants. Pour le Ministère Public, "Les faits sont désespérants compte tenu du passif du prévenu", et sa défense incite la Cour à "Tenir compte de la désespérance sociale du prévenu". Reconnu coupable des faits de vol simple, il écope de six mois de prison ferme et le Tribunal prononce son maintien en détention.

TOP FAITS DIVERS

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES