Rouen : les commerçants du marché de Noël en colère

Le marché de Noël de Rouen (Seine-Maritime) se prolonge jusqu'au 6 janvier 2018, une première depuis 2012. Pourtant, sur place, certains commerçants sont en colère contre les organisateurs puisque plus de la moitié des chalets sont fermés depuis la fin 2017.

Rouen : les commerçants du marché de Noël en colère

Brigitte David est commerçante sur le marché de Noël à Rouen et vend des bouillottes en forme de peluche.

Par Amaury Tremblay

Malgré la fin des fêtes de fin d'année, la magie de Noël joue les prolongations à Rouen (Seine-Maritime). En effet, le marché de Noël, installé devant la cathédrale, reste ouvert jusqu'au 6 janvier 2018. C'est la première fois depuis 2012 que les organisateurs décident de le prolonger au-delà du 31 décembre.

Une semaine calme

Il faut dire que les conditions météo n'ont pas été très favorables aux commerçants. Entre pluie et vent violent, les chalets n'ont pas toujours fait le plein depuis leur ouverture le 23 novembre 2017 : "on n'a pas été gâté par le temps", confirme Noémie Bautrelle qui vend des têtes de chocolat. "Cette dernière semaine est beaucoup plus calme même s'il y a encore un peu de touristes."

Pourtant, cette prolongation ne plaît pas à tous les commerçants, c'est le cas, un peu plus loin, de Brigitte David qui propose des bouillottes en forme de peluche. "Le marché se prolonge que pour les commerçants de la rue des Carmes, les autres n'ont pas voulu rester, ce qui fait que c'est un peu le grand n'importe quoi", affirme la commerçante. "Il n'y a plus d'émulation, ce n'est plus un marché de Noël."

Surtout, pour Brigitte David, "le temps sera encore mauvais cette dernière semaine et avec les vents forts, les chalets sont obligés de fermer". Les visiteurs se sont donc plutôt orientés vers les centres commerciaux et la commerçante estime la perte "à 25% voire 30%" par rapport au marché de Noël 2016.

TOP SEINE-MARITIME

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES